/entertainment/celebrities
Navigation
«La mélodie du bonheur»

Décès de Maria von Trapp, incarnée dans «La mélodie du bonheur»

RE_2014_02_23T051701Z_800821262_GM1EA2N10PY01_RTRMADP_3_PEOPLE_
Photo Archives / Reuters Maria von Trapp, en 2008.

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON - Maria Franziska von Trapp, la dernière survivante du clan familial autrichien des von Trapp dont la fuite devant le péril nazi avait été immortalisée dans la comédie musicale culte The Sound of Music (La mélodie du bonheur), est morte à l'âge de 99 ans, a annoncé sa famille.

Maria Franziska von Trapp est décédée mardi dernier de cause naturelle à son domicile du Vermont, dans le nord-est des États-Unis, a annoncé son demi-frère Johannes von Trapp à la chaîne de télévision CNN.

Elle était l'un des membres fondateurs du groupe musical des «Trapp Family Singers» et la troisième des sept enfants du baron Georg von Trapp d'un premier mariage.

La deuxième épouse du baron, avec laquelle il a eu trois autres enfants, Maria Kutschera von Trapp, avait écrit un livre sur la saga familiale qui a inspiré deux films en Allemagne, une comédie musicale culte à Broadway et un film à Hollywood.

Maria Kutschera a été incarnée au cinéma par Julie Andrews en 1965 dans le film The Sound of Music de Robert Wise.

La famille von Trapp avait fui l'Autriche après l'invasion nazie consécutive à l'Anschluss en 1938 pour trouver refuge aux États-Unis et s'établir dans le Vermont en 1942.

Elle a donné son dernier concert en 1956 aux États-Unis.

Maria Franziska ne s'est jamais mariée et a été missionnaire laïque en Papouasie Nouvelle-Guinée.

The Sound of Music a remporté cinq Academy Awards et est l'un des cinq spectacles ayant apporté les plus grosses recettes de tous les temps pour Hollywood.

Commentaires