/news/consumer
Navigation

Pénurie de chocolat jusqu’en 2020

Coup d'oeil sur cet article

Faudra-t-il acheter un plus petit lapin à Pâques dans deux mois pour contrer la pénurie de chocolat dans le monde?

On pensait bien qu’il s’agissait d’un canular sur le web. Mais la maître chocolatière Geneviève Grandbois a confirmé ces craintes hier.

«La prévision de pénurie de cacao est crédible et très probable. On voit cette tendance depuis deux ou trois ans», dit la fondatrice de Chocolats Geneviève Grandbois.

Et la pénurie devrait inévitablement pousser les prix à la hausse. Surtout que l’industrie du cacao prévoit qu’elle ne pourra probablement pas suffire à la demande pour les cinq prochaines années.

À qui la faute? D’abord aux amoureux du chocolat, toujours plus nombreux. Par exemple, la classe moyenne chinoise peut davantage s’offrir ce petit luxe qu’auparavant. Et elle y prend goût. Au point où l’International Cocoa Organization (ICO) estime qu’il faudra produire 700 000 tonnes de plus de fèves de cacao pour répondre à la demande en 2017.

Production en baisse

Or, c’est tout l’inverse qui se passe. La production diminue sans cesse depuis au moins trois ans. La température plus sèche qu’à l'habitude et le désintérêt de producteurs africains sous-payés expliquent en partie la diminution de la production mondiale.

«Les cacaotiers sont de plus en plus souvent victimes de maladies», ajoute Geneviève Grandbois.

Elle sait de quoi elle parle. Elle est depuis 2007 propriétaire d’une plantation de cacao au Costa Rica qui n’a rien produit l’an dernier à cause des maladies. Elle avait récolté 80 kg de cacao l’année précédente sur ses deux hectares de cacaotiers.

Hausser la production mondiale ne se fera pas en criant ciseau. L’arbre qui produit les fèves de cacao prend environ 10 ans avant d’atteindre sa pleine maturité.

«Entre-temps, il va falloir être créatif pour éviter les trop grosses hausses de prix», conclut Mme Grandbois.

 
La production en tonnes de fèves de cacao
2010-2011
4 312 000
2011-2012
4 080 000
2012-2013
3 931 000

Les 5 grands producteurs
Côte d'Ivoire
37 %
Ghana
21 %
Indonésie
11 %
Cameroun et nigéria (chacun)
6 %
Autres
19 %
Source: ICO
Commentaires