/homepage
Navigation
L’ABC des bonnes manières

C’est relâche ! Maîtrisez-le !

Aimer et protéger son enfant, c’est excellent, mais en négligeant de le préparer à la vie en société, vous l’aimez bien mal.

C’est relâche ! Maîtrisez-le !
iillustration benoit tardif, colagene.com

Coup d'oeil sur cet article

Pour éviter d’en faire un enfant-roi insensible à la présence des autres, il est permis d’user d’autorité et même de poser un regard critique sur lui. Vous profitez de la relâche scolaire pour lui offrir un voyage ou une sortie au resto ou au musée? Observez-le; guidez-le et dites non quand il le faut.

Pour éviter d’en faire un enfant-roi insensible à la présence des autres, il est permis d’user d’autorité et même de poser un regard critique sur lui. Vous profitez de la relâche scolaire pour lui offrir un voyage ou une sortie au resto ou au musée? Observez-le; guidez-le et dites non quand il le faut.

Voyez comme je l’éduque! Si vous ne l’avez pas encore élevé, évitez tout de même de le corriger en public, car, s’il marche sur les pieds des gens, qu’il est impoli et qu’il parle fort, vous êtes le seul à blâmer. Chuchotez-lui vos réprimandes plutôt que de l’humilier en croyant bien paraître. Même avec vous, il doit mettre en pratique les bases de la politesse: bonjour, merci, s’il te plaît, excuse-moi. Et, de grâce, ne lui promettez pas une récompense s’il agit correctement.

Au restaurant. Il doit vous demander la permission pour sortir de table et c’est vous qui déciderez du moment où il pourra le faire. C’est la base pour l’empêcher de courir en tous sens et d’aller aux toilettes toutes les cinq minutes. Il ne doit pas s’affaler sur sa chaise, aspirer les spaghettis, manger avec les doigts. S’il a été rendu impatient par les activités de la journée, apaisez-le sans hausser le ton ni le menacer de punition. Ne vous attardez pas après le repas, vous avez déjà beaucoup exigé de lui.

En avion. On ne change pas les couches de chérubin sur le siège voisin. Si on apporte un en-cas, on privilégie des mets froids qui dégagent un minimum d’odeurs. Votre enfant est certainement merveilleux, mais les autres passagers n’auront pas le temps d’établir des liens affectifs avec lui. Pour le voyage, prévoyez des jouets et des jeux non bruyants et retenez l’enfant auprès de vous. Munissez l’enfant d’écouteurs pour qu’il écoute et réécoute ses comptines. Empêchez-le de suivre le rythme en piochant sur le dossier du siège de devant.

Au cinéma. Là encore, interdiction de frapper le siège de devant, de le secouer et de s’y suspendre. On l’oblige à rester assis et à se taire dès le début de la projection. Il se comportera comme à la maison où il y a des poubelles et où il est interdit de jeter sa nourriture par terre.

- Avec la collaboration de Marie-Diane Faucher

Commentaires