/entertainment/music
Navigation
Ima

Surprenant succès pour Ima en Turquie

Ima en Turquie
photo courtoisie Ima en Turquie

Coup d'oeil sur cet article

Ima a été accueillie telle une star, il y a quelques jours, en Turquie. Pour son troisième séjour dans ce pays à la frontière de l’Asie et de l’Europe, la chanteuse a offert deux concerts devant des centaines de spectateurs.

Au bout du fil avec le Journal, Ima peinait à prendre conscience de ce qu’elle vivait. «C’est la troisième fois que j’y vais et c’est vraiment fou ce qui se passe. C’est comme si j’étais dans une autre réalité. J’ai été occupée comme je l’ai rarement été.»

Dès son arrivée à l’aéroport, elle a été assaillie par plusieurs admirateurs et journalistes. «Je me sentais comme Angelina Jolie!» dit-elle en riant.

Présente en Turquie cinq jours, elle a joué à Istanbul et Ankara, la capitale du pays. «Ç’a été encore plus extraordinaire que les fois précédentes. Et ils parlent déjà de m’inviter en septembre, dans un gros festival.»

Pour arriver à bien se faire comprendre du public, Ima a appris quelques phrases en turc. «Dans le spectacle, je leur dis des phrases comme: «Bonsoir, je suis heureuse d’être ici. Je vais vous emmener dans un voyage de belles chansons d’amour». Les gens trippaient au boutte en m’entendant!»

Japon et prochain album

C’est en 2011, lors du Festival de Jazz de Montréal, qu’Ima a été remarquée par des producteurs, qui ont décidé de l’emmener en Turquie l’année d’après. Sur place, elle a participé à une émission de télévision regardée par 20 millions de téléspectateurs. Tout a déboulé par la suite.

Qu’aime-t-elle de la culture turque? «Je suis fascinée que même s’il s’agit d’un pays musulman, on ne sent pas d’oppression. C’est un gouvernement démocratique. Tu sens une grande liberté. Les femmes sont belles. Il y a un raffinement qui est très présent et une grande ouverture d’esprit. Et la nourriture est extraordinaire.»

Lors des Olympiques de Sotchi, une patineuse artistique japonaise a choisi sa version de Smile/What a Wonderful World pour sa performance. Cette visibilité a donné un autre coup de pouce à Ima. «Ils veulent que j’aille au Japon en avril. C’est extraordinaire.»

Le 25 mars prochain, Ima sortira son nouvel album, Love moi. «Je voulais un nouveau son et une nouvelle image, dit-elle. J’ai travaillé avec Jean Massicotte [Patrick Watson, Pierre Lapointe, Lhasa] pour créé ce nouvel univers. C’est un album de compositions originales majoritairement français, mais avec quelques chansons en anglais et en espagnol.»



 

Commentaires