/news/politics
Navigation
Landrienne

Le maire de Landrienne démissionne

Vote
Photo Archives / Agence QMI Ce sont surtout les circonscriptions libérales et conservatrices qui seront dans la mire du mouvement.

Coup d'oeil sur cet article

AMOS - Le maire de Landrienne, près d’Amos, en Abitibi-Témiscamingue, Roland Simard, a remis sa lettre de démission lors d’une séance du conseil municipal, mardi.

Quelques minutes seulement après son annonce, «L’Écho Abitibien» s’est entretenu brièvement avec l’homme qui a été très peu bavard. «Je préfère ne pas faire de commentaires, a-t-il dit. Je vais prendre le temps de communiquer avec les citoyens avant.»

Selon lui, la séance du mardi 4 mars s’est déroulée normalement, outre cet événement. «J’ai remis ma démission à la toute fin du conseil», a-t-il précisé.

Toutefois, selon des sources, certains conseillers avaient rabroué le maire pendant la séance. Il a été impossible d’obtenir des commentaires de leur part après la séance du conseil. Quant à M. Simard, il a plutôt parlé «d’interventions de la part de certains d’entre eux».

Roland Simard a été élu lors du plus récent scrutin municipal le 3 novembre. Il a battu le maire sortant, François Lemieux, qui siégeait à la tête du conseil depuis 28 ans. Il avait récolté le deux tiers des voix. Le candidat s’était alors présenté comme celui qui incarnait le changement.

 

Commentaires