/news/currentevents
Navigation
Affaire Applebaum

Affaire Applebaum : plus d'un an d'attente

L’ex-maire subira son enquête préliminaire seulement en juin 2015

Michael Applebaum
Photo PIERRE-PAUL POULIN/LE JOURNAL Michael Applebaum

Coup d'oeil sur cet article

Avant d’aller à procès pour fraude et corruption, l’ex-maire Michael Applebaum aura une enquête préliminaire pour fraude et corruption. Et elle n’aura lieu qu’en juin 2015, une semaine avant le procès d’un co-accusé qui sauté cette étape.

«C’est possible d’étirer le processus judiciaire pendant des années, mais en attendant tout est sur la glace pour l’accusé», avait commenté l’avocat de Saul Zajdel, Me Jeffrey Boro, pour expliquer le choix d’aller directement à procès.

M. Zajdel, un ex-conseiller municipal, avait été arrêté en même temps que l’ex-maire en juin 2013. Depuis, l’homme de 58 ans clame son innocence et demande un procès rapide.

Chemins séparés

Il a donc emprunté un autre chemin que celui de l’ex-maire de 51 ans, qui veut tester la preuve recueillie par la Couronne qui lui a valu 14 chefs d’accusations pour des faits qui remontent à 2006 et qui s’étalent jusqu’en 2010.

M. Applebaum était de retour en Cour hier, afin de fixer son enquête préliminaire où neuf témoins devraient être entendus en une semaine. Sauf qu’avec l’appareil judiciaire engorgé, elle n’aura lieu que dans 15 mois. Et une fois cette étape terminée, un autre délai sera à prévoir pour fixer le procès.

Rappelons que selon l’UPAC, cette affaire est liée à des pots-de-vin pour l’obtention de permis dans le cadre de deux projets immobiliers dans l’arrondissement Côte-des-Neiges.

L’ex-haut fonctionnaire municipal Jean-Yves Bisson avait aussi été arrêté, mais son dossier a dû être reporté. Son avocat a expliqué que l’accusé avait eu un grave accident le mois passé, ce qui l’a empêché de se déplacer.


 

Commentaires