/homepage
Navigation
Voyager sans souci

Tourisme médical : appel à la prudence

voyager sans souci - giguère - un bon départ

courtoisie
courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques années, de nombreux patients optent pour le «Tourisme médical». Certaines agences en ont même fait une spécialité. Il suffit de les rencontrer et de leur remettre son dossier médical. Elles s’occupent ensuite de concocter un forfait combinant vacances au soleil et soins dentaires, de chirurgie esthétique, d’optométrie et même d’opérations majeures.

La population vieillissante et le désir d’être traité rapidement et à moindre coût a fait de cette forme de tourisme un marché en pleine expansion. S’il est vrai que l’idée semble très séduisante, il faut se montrer très prudent surtout avec les interventions nécessitant un suivi postopératoire.

L’avis du Collège des médecins

Au service des communications du Collège des médecins, on tient à préciser que l’on ne recommande pas aux patients du Québec d’aller se faire traiter à l’étranger. Même si l’aspect peut souvent sembler intéressant, l’organisme suggère une grande prudence. En premier lieu, les patients doivent s’assurer que le traitement proposé est reconnu scientifiquement. On invite également à penser aux éventuelles complications pouvant survenir au retour, car le médecin n’aura pas accès au protocole opératoire, il ne connaîtra pas les détails importants liés à l’intervention ni la médication donnée. On invite donc à toujours discuter de ce projet avec son médecin traitant avant d’engager de telles démarches.

Mise en garde gouvernementale

Sur le site du Gouvernement du Canada (voyage.gc.ca), on invite également à la prudence en précisant que les systèmes de santé à l’étranger ne suivent ni les mêmes règlements ni les mêmes lois que celui du Canada. Sur ce même site, on offre le guide Un bon départ – Un guide santé à l’intention des voyageurs canadiens. Non seulement ce dernier traite-t-il du tourisme médical, mais il regorge d’informations sur les risques, les mesures préventives, la façon de gérer une urgence de santé à l’étranger, l’accès aux services consulaires en cas d’urgence médicale et les précautions à prendre avant de partir. Pour obtenir des exemplaires gratuits, on se rend sur le site https://voyage.gc.ca/voyager/publications. On peut également en trouver dans certains CLSC et bureaux de passeport.

Commentaires