/news/politics
Navigation
Sondage | Québec

Le PLQ serait en avance dans la région de Québec

Un sondage donne sept points d’avance au PLQ

Coup d'oeil sur cet article

L’annonce dimanche de la candidature de Pierre Karl Péladeau pour le Parti québécois a permis au Parti libéral de Philippe Couillard de creuser un écart de sept points devant le PQ dans la région de Québec, alors que les appuis à la Coalition Avenir Québec se sont effrités au cours des derniers jours.

Le Journal a appris que c’est ce que révèle un sondage Léger Marketing commandé par la station radiophonique FM 93,3, dont les résultats sont dévoilés ce matin au cours de l’émission de l’animateur Sylvain Bouchard.

Polarisation du vote

La polarisation du vote provoquée par la relance du débat sur la souveraineté et la menace d’un nouveau référendum a servi les libéraux dans la région de Québec. Un sondage réalisé pour QMI par Léger Marketing et publié le 5 mars accordait 32 % au PLQ, 31 % au PQ, 24 % à la CAQ, 8 % à Québec solidaire, 2 % au Parti Vert, 2 % à Option Nationale et 1 % aux autres partis dans la région de Québec. Le PLQ se démarque maintenant du PQ à Québec. Le pointage obtenu par chaque parti dans le sondage du FM 93,3 sera révélé dans l’émission du matin.

Sièges en jeu

Il s’agit du premier sondage régional pour Québec depuis la bombe lancée par M. Péladeau dimanche. Il permettait de mesurer «l’effet Péladeau» à court terme dans la région où la CAQ compte sa plus grosse base d’appuis.

La CAQ détient 6 de ses 19 sièges dans la région de la Capitale nationale. Ceux de Gérard Deltell (Chauveau) et d’Éric Caire (La Peltrie) sont des forteresses, où leurs majorités ont été respectivement de 12 542 votes et de 10 124 en septembre 2012. Ceux des députés Jacques Marcotte (Portneuf – 2203 votes), Michelyne C. Saint-Laurent (Montmorency –2122), Denise Trudel (Charlesbourg –1125), Sylvain Lévesque (Vanier-Les Rivières – 1331) pourraient être perdus par le parti de François Legault.

Commentaires