/misc
Navigation

Junkie du sucre

Coup d'oeil sur cet article

Une récente sortie de l'OMS sur la nécessité de réduire la consommation de sucre me fait réellement plaisir , même si trop timide. «Nous mangeons beaucoup trop de sucre»

De l'aube des civilisations jusqu'au milieu du 18e siècle l'être humain n'avait pas dépassé en moyenne, 2kg de sucre raffiné par personne annuellement. Vous savez ce même être humain qui n'avait pas l'aide de la machine, qui besognait sans le soutien de la technologie?

Il a fallu la révolution industrielle pour donner tranquillement au sucre son statut «bon marché» alors qu'il était surtout accessible aux bourgeois et aux nobles. De là, la progression est fulgurante du point de vue de l'échelle du temps. Le 2 kg au milieu du 18e, et devenu 20 kg vers 1930 et plus de 63 kg par personne au Canada.

63 kg? Prenez le panier que vous poussez lorsque vous faites votre épicerie et remplissez-le de sucre jusqu'au bord. C'est à peu près ça 63 kg de sucre. Dont une partie sert à boucher vos artères.

Le corps médical et scientifique, surtout axé sur le cancer et les problèmes cardio-vasculaires, commencent à se réveiller.  Cet excellent article du Monde recense plusieurs autres recherches qui démontrent bel et bien qu'à défaut de parler de pandémie nous pouvons qualifier la surconsommation de sucre raffiné d'endémique.

J'ai découvert, l'effet sucre, après avoir diminué de façon importante sa consommation au début des années 90. Ayant étudié en toxicomanie je peux dire que les effets physiques et psychologiques ressentis ressemblaient à un sevrage de substance illicite. Je vous laisse faire vos devoirs et ne tomberait pas dans le prêchi-prêcha, mais les chiffres devraient vous convaincre. Nous sommes des junkies du sucre.