/news/politics
Navigation
La Pinière | Fatima Houda-Pépin

Fatima Houda-Pepin reçoit l’appui du Parti québécois

JDQ__7__03_Politique
Photo Jean-François Desgagnés / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

En tant qu’amie de la laïcité de l’État, Fatima Houda-Pepin doit être réélue, affirme Pauline Marois.

Dans un geste surprise et «sans précédent», le Parti québécois laisse ainsi le champ libre à la député indépendante qui se bat contre le libéral Gaétan Barrette à Brossard. Il n’y aura pas de candidat péquiste dans la circonscription de La Pinière cette année.

«Aux sympathisants du Parti québécois dans la circonscription, je dis ceci: la charte de la laïcité est importante pour l’avenir du Québec, et nous voulons travailler avec ceux qui veulent faire avancer les choses», a affirmé Pauline Marois vendredi dans un point de presse à Repentigny.

«Tout le monde reconnaît que la contribution de Mme Houda-Pepin est importante dans ce débat sur les valeurs québécoises et la lutte à l’intégrisme», a ajouté Mme Marois.

Exclue en janvier

Rappelons que Fatima Houda-Pepin avait été exclue du caucus libéral en janvier après avoir refusée de défendre publiquement la position libérale sur la Charte de la laïcité. Elle se présente maintenant comme candidate indépendante contre le candidat libéral Gaétan Barrette, ancien président de la Fédération des médecins spécialistes.

«Je respecte la décision qui a été prise par le PQ, c’est leur décision, moi, je n’ai rien demandé au PQ», a affirmé Mme Houda-Pepin au Journal.

La femme d’origine marocaine répète qu’elle n’appui pas la charte des valeurs péquiste telle qu’elle est écrite à l’heure actuelle. «Le véritable enjeu auquel nous devons nous attaquer, démocrates que nous sommes, de quelque parti que nous soyons, c’est celui de la lutte à l’intégrisme. Je pense que le PQ et Mme Marois ont compris ce message, ce qui est une bonne chose», insiste-t-elle.

En 2012, la députée avait obtenu une majorité de plus de 10 000 voix sur son adversaire caquiste. Le PQ avait terminé troisième avec 17,9 % des voix.

Commentaires