/homepage
Navigation
Saveurs | Recettes

Pour un menu ensoleillé

Coup d'oeil sur cet article

Nous avons tous besoin de vitamines avec les tempêtes de neige qui ne nous lâchent pas. C’est durant cette période que nous devons faire face aux agressions virales et à la fatigue accumulée. Mais courage! Nous tiendrons bon tant qu’il le faudra pour trouver l’été, grâce à notre cuisine. Et si ça nous semble trop long, soyons un peu créatifs à table.
Pour un menu ensoleillé
Recettes de la semaine

Nous avons tous besoin de vitamines avec les tempêtes de neige qui ne nous lâchent pas. C’est durant cette période que nous devons faire face aux agressions virales et à la fatigue accumulée. Mais courage! Nous tiendrons bon tant qu’il le faudra pour trouver l’été, grâce à notre cuisine. Et si ça nous semble trop long, soyons un peu créatifs à table.

Pour nous aider, il y a les belles oranges sanguines qui nous donnent leur belle couleur vive peu commune chez les agrumes et un goût de paradis. La première fois que j’ai goûté une sanguine, c’était une sanguine de la variété Tarocco en Italie. Une surprise m’attendait quand j’ai coupé la belle pour voir sa chair rougeâtre, mais c’est sa saveur de fruit défendu qui m’a séduite. Avec des relents de sucre cuit et de petits fruits, on peut tout faire avec cette orange. On va s’en faire une belle salade toute simple avec des oignons pour avoir du tonus. Et restons dans les agrumes un peu encore avec des pilons de poulet au citron à se faire un soir où on veut penser au soleil de la Méditerranée. En ce moment, ça nous arrive souvent! Tant qu’à être dans la cuisine, faisons donc un petit dessert dont on apportera les restes au bureau demain: un vrai délice à la patate douce.

À l’attaque!

Pilons de poulet au citron

Le parfum du citron va embaumer votre cuisine et les effluves de ce plat vont appeler toute la famille à la table. On peut servir ce plat avec du riz ou des nouilles.

Portions: 4 personnes

Temps de préparation: 15 minutes

Temps de cuisson: 45 minutes

INGRÉDIENTS
12 pilons de poulet
3 c. à s. de farine tout usage
3 c. à s. d’huile d’olive extra vierge
1 oignon, haché finement
60 ml (¼ tasse) de jus de citron
250 ml (1 tasse) de bouillon de poulet
1 c. à t. d’herbes de Provence séchées
4 brins de thym
5 citrons, en moitié
Sel et poivre

Méthode

Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

Passer les pilons de poulet dans la farine et secouer pour en retirer l’excédent.

Dans une cocotte ou une casserole allant au four, faire chauffer l’huile d’olive. Ajouter l’oignon et faire revenir 3 minutes. Ajouter les pilons de poulet et faire revenir à feu moyen 5 minutes en les retournant souvent. Arroser de jus de citron et de bouillon. Saupoudrer d’herbes et ajouter le thym. Placer les demi-citrons entre les pilons. Saler et poivrer.

Couvrir de papier aluminium et cuire au four 30 minutes. Retirer le papier et cuire 15 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit bien doré.

Retirer du four et servir immédiatement.

Muffins à la patate douce

La patate douce se prête bien aux desserts, surtout quand ils sont moelleux et requinquants comme celui-ci. On peut remplacer les pépites de chocolat par des raisins secs ou des canneberges.

Portions: 4 personnes

Temps de préparation: 20 minutes

Temps de cuisson: 40 minutes

INGRÉDIENTS
1 grosse pincée de sel (pour la cuisson des patates douces)
2 grosses patates douces, pelées et en dés
250 g (2 tasses) de farine tout usage
1 c. à t. de gingembre moulu
½ c. à t. de cannelle moulue
1 c. à t. de levure chimique (poudre à pâte)
250 ml (1 tasse) d’huile végétale
300 g (1 ½ tasse) de sucre
2 c. à s. de jus d’orange
3 gros œufs
2 c. à s. de zeste d’orange
4 c. à s. de petites pépites de chocolat

Méthode

Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Disposer des caissettes en papier dans un moule de 12 muffins.

Dans une casserole d’eau bouillante salée, cuire les patates douces environ 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Égoutter et remettre dans la casserole. Écraser les patates et transférer dans un grand bol.

Dans un bol, tamiser la farine, le gingembre, la cannelle et la levure.

Au bol contenant les patates douces, ajouter l’huile, le sucre, le jus d’orange et les œufs. À l’aide d’un fouet électrique, mélanger 1 minute. Incorporer le mélange de farine, le zeste d’orange et les pépites de chocolat.

Verser dans le moule à muffins. Cuire au four environ 40 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un petit gâteau en ressorte propre.

Retirer du four et laisser refroidir 20 minutes avant de servir.

Le garde-manger
L’orange sanguine
L’orange sanguine est une variété d’agrumes très particulière. Si la couleur rouge des fruits nous indique la teneur en vitamines C, la sanguine gagne à tous les coups. En plus, c’est une belle surprise en bouche. On en fait des jus et des confitures formidables.
Origine
L’orange est un fruit originaire de l’Asie, aujourd’hui cultivé dans les régions chaudes et méditerranéennes. L’orange sanguine est un fruit hybride qui est apparu en Europe vers 1850. C’est le mariage d’une mandarine et d’un pomelo qui a donné naissance à ce fruit éclatant.
Variétés
Il y a 3 types d’orange sanguine:
- La Tarocco, en provenance de Sicile, a des couleurs plus claires et de légères taches rouges (on l’appelle demi-sanguine). C’est la plus sucrée et la plus juteuse de toutes les oranges.
- La Moro, italienne, qui est la plus colorée des sanguines, a des tons très foncés, une peau très rouge et une chair presque violette. Sa saveur est intense avec des relents de fraise et de framboise.
- La Sanguinello est née en Espagne et on la trouve maintenant en Californie. Sa peau est plus claire. Son goût est un peu plus acide que les autres oranges.
Conservation
On conserve la sanguine moins longtemps que les autres oranges: deux semaines au réfrigérateur et trois jours à la température de la pièce.
Achat
On trouve la sanguine de janvier à avril sur les étalages des épiceries.
Préparation
Comme tous les agrumes, les oranges sanguines sont plus juteuses lorsqu’elles sont à la température de la pièce. Il est donc préférable de les sortir du réfrigérateur 20 minutes avant de les consommer. Pour extraire un maximum de jus, on fait rouler le fruit avec la main sur une surface de travail avant de le presser.
Dégustation
Il est excellent de manger des oranges sanguines avant le repas pour faciliter l’absorption des aliments et stimuler la digestion. En dessert, l’orange sanguine redonne du tonus, surtout après un repas un peu copieux.
En jus frais pressé, on le boit ou on l’utilise pour remplacer le vinaigre dans une vinaigrette.
On utilise le zeste d’orange sanguine pour parfumer les gâteaux, le yogourt, la tisane ou les crèmes cuites.

Salade d’oignons et d’oranges sanguines

Cette salade, qui commence un repas en beauté, est aussi incroyablement délicieuse qu’elle est simple à faire. On peut remplacer les oranges sanguines par des oranges Navel ou même y ajouter des betteraves.

Portions: 4 personnes

Temps de préparation: 15 minutes

INGRÉDIENTS
2 laitues, effeuillées
4 oranges sanguines, pelées et en segments
4 oignons blancs nouveaux, en rondelles
Le zeste d’une orange sanguine
Vinaigrette
2 oranges sanguines, pressées
1 c. à t. de moutarde de Dijon
1 pincée de sel
60 ml (¼ tasse) d’huile d’olive extra vierge

Méthode

Préparer la vinaigrette. Dans un bol, mélanger le jus des oranges pressées, la moutarde et sel. Au fouet, ajouter petit à petit l’huile.

Sur des assiettes de service, placer des feuilles de laitues. Garnir de segments d’orange sanguine et de rondelles d’oignons. Parsemer de zeste d’orange. Arroser de vinaigrette et servir avec du pain frais.


Courrier de la table
Si vous m’écrivez au sujet d’une recette, n’oubliez pas de mettre la recette au complet et le plus d’informations possibles sur votre problème exact. Il me fera plaisir de vous répondre.
Cuire le poulet au four
Je ne réussis pas à faire dorer les aliments au four. Ni les pommes de terre ni le poulet. Tout est mou. Que dois-je faire ?
- Manon (Sherbrooke)
Chère Manon,
Vous avez peut-être peur de monter votre four à une température plus haute. Les cuisiniers professionnels ne craignent pas le 400 °F (200 °C). Lorsque votre poulet est cuit, monter la température pendant 10 minutes supplémentaires: ceci devrait donner à votre poulet une dorure formidable. Et n’oubliez pas de le badigeonner d’un peu de beurre fondu juste avant, ce qui lui donnera une petite laque brillante. Essayez et donnez-moi des nouvelles.
Les aubergines
Mon mari déteste les aubergines. En fait, il refuse d’en manger. Moi, je ne réussis pas à faire des aubergines à la parmesane comme au restaurant, les miennes sont toujours molles et pas très bonnes.
- Sylvie (Blainville)
Bon, Sylvie,
Si vos aubergines ressemblent à une bouillie grise, je comprends un peu votre Gérard (ou Denis, je ne connais pas le nom de votre mari).
Le truc avec les aubergines, c’est de ne pas trop les cuire, surtout avant de les remettre au four sous une couche de fromage. Les aubergines, c’est un peu difficile à contrôler, en vérité. Il faut leur donner beaucoup d’attention et les surveiller. La majorité des gens les cuisent trop longtemps. Envoyez-moi votre recette et je vous la corrigerai de mon mieux. Puis, pour votre mari, le pauvre homme doit bien aimer un autre légume… Lâchez-le avec l’aubergine et faites-lui des artichauts, pour être originale.
Pizza maison
Je voudrais faire des pizzas à la maison. Comment cuire une pizza dans un four à convection?
- Alain (Québec)
Cher Alain,
Je vous comprends. La pizza maison, c’est formidable. J’en fais le plus souvent possible pour mes copains et ils ont l’air d’aimer ça!
D’abord, achetez un thermomètre à four pour vous assurer de la température de votre four. Ensuite, investissez dans une pierre à pizza que vous ferez chauffer dans le four 45 minutes avant d’y déposer votre pizza à cuire. Surveillez votre pizza de près, car il faut la retirer du four juste au bon moment, c’est-à-dire lorsque la croûte est légèrement dorée et le fromage, en ébullition.

Nous avons tous besoin de vitamines avec les tempêtes de neige qui ne nous lâchent pas. C’est durant cette période que nous devons faire face aux agressions virales et à la fatigue accumulée. Mais courage! Nous tiendrons bon tant qu’il le faudra pour trouver l’été, grâce à notre cuisine. Et si ça nous semble trop long, soyons un peu créatifs à table.

Pour nous aider, il y a les belles oranges sanguines qui nous donnent leur belle couleur vive peu commune chez les agrumes et un goût de paradis. La première fois que j’ai goûté une sanguine, c’était une sanguine de la variété Tarocco en Italie. Une surprise m’attendait quand j’ai coupé la belle pour voir sa chair rougeâtre, mais c’est sa saveur de fruit défendu qui m’a séduite. Avec des relents de sucre cuit et de petits fruits, on peut tout faire avec cette orange. On va s’en faire une belle salade toute simple avec des oignons pour avoir du tonus. Et restons dans les agrumes un peu encore avec des pilons de poulet au citron à se faire un soir où on veut penser au soleil de la Méditerranée. En ce moment, ça nous arrive souvent! Tant qu’à être dans la cuisine, faisons donc un petit dessert dont on apportera les restes au bureau demain: un vrai délice à la patate douce.

À l’attaque!
 

 

Commentaires