/news/politics
Navigation
Élections | PQ

Des médecins de famille pour tous en 2016

Coup d'oeil sur cet article

Tous les Québécois auront un médecin de famille en 2016, promet le Parti québécois.

«L’objectif est de fournir à chaque citoyen québécois un médecin de famille et de compléter à 300 les groupes de médecins de famille et nous sommes résolument engagés dans cette voie. Ça va se faire d’ici 2016. Et si on y arrive avant on y arrivera avant», a expliqué le ministre de la Santé Réjean Hébert lundi matin en conférence de presse à Laval.

Le Parti québécois réitère ainsi une promesse de la campagne de 2012. À ce moment, il promettait des médecins pour tous en quatre ans.

Pour y parvenir, le PQ mise sur la création de 41 groupes de médecine de famille (GMF). Il a en créé 13 durant ses 18 mois au pouvoir. À terme, il y aura 300 groupes de médecine de famille au Québec.

Le PQ favorise aussi l’augmentation du service offert par les GMF déjà existants. «Le redressement nous rend confiant pourl’atteinte de cet objectif prévu», a ajouté Pauline Marois durant la conférence de presse fleuve pour présenter les engagements de son parti en santé.

«Le gouvernement libéral qui était au pouvoir n’a pas fait respecter les heures d’ouvertures des GMF. Pour que les gens aient accès aux services, ils doivent pouvoir s’y rendre la fin de semaine et en soirée. Cette orientation avait été abandonnée», a dénoncé Mme Marois.

Les autres engagements du Parti québécois visent à «faciliter» la vie des patients. On promet d’améliorer l’accès à l’échographie et à l’imagerie médicale, de faciliter la prise de rendez-vous avec son médecin et de permettre aux parents d’obtenir une deuxième carte d’assurance maladie pour leurs enfants, ce qui peut aider les familles reconstituées.

Pauline Marois a particulièrement insisté sur son équipe santé «diversifiée» composée entre autre de Réjean Hébert, un médecin-gériatre, Diane Lamarre, ex-présidente de l’Ordre des pharmaciens  et Gyslaine Desrosiers, ancienne PDG de l’Ordre des infirmières.

Commentaires