/finance
Navigation
Dans vos poches

La retraite sonne la fin de l’assurance invalidité !

glückliches älteres paar zu hause
photo fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’assurance vie à la retraite est une nécessité pour certaines personnes alors que pour d’autres, c’est totalement inutile. La situation familiale et financière de chacun est très importante à analyser lorsque l’on arrive à cette étape de notre vie pour faire un choix éclairé sur notre besoin d’avoir (ou de conserver) l’assurance vie ou invalidité.

L’assurance vie à la retraite est une nécessité pour certaines personnes alors que pour d’autres, c’est totalement inutile. La situation familiale et financière de chacun est très importante à analyser lorsque l’on arrive à cette étape de notre vie pour faire un choix éclairé sur notre besoin d’avoir (ou de conserver) l’assurance vie ou invalidité.

Les prestations - du vivant de l’assuré ou lors de son décès - distinguent ces deux catégories de produits.

L’assurance invalidité est habituellement offerte pour nous remplacer les revenus perdus lors d’une maladie ou d’un accident, mais cela est de moins en moins nécessaire lorsque nos obligations diminuent. Nos obligations sont habituellement le train de vie à conserver pour nous et notre famille et les dettes à rembourser à nos créanciers. Plus nous approchons de la retraite, plus nous nous libérons de ces obligations financières. Ultimement, donc, nous pouvons nous libérer totalement de cette dépense. Les assureurs limitent d’ailleurs l’âge maximum pour nous offrir ce genre de protection. Habituellement, entre 65 ans et 70 ans, nous n’avons plus accès à ces produits. Au départ de l’entreprise avec qui vous avez été longtemps, vous pouvez demander de transformer votre régime collectif en régime individuel. D’autres produits sont alors intéressants pour certains, comme l’assurance maladie grave ou la rente.

L’assurance vie elle est différente. Elle n’est pas pour nous-mêmes, mais pour notre succession. Elle fait partie de la catégorie des prestations au décès. Il y a 3 raisons fondamentales pour lesquelles l’assurance vie est nécessaire pour un individu:

1) Préserver le train de vie des survivants: À notre décès, nos survivants sont les membres de notre famille qui bénéficient de nos revenus pour subvenir à leurs besoins. Le conjoint et les enfants sont habituellement les individus que nous voulons protéger par cette assurance. Le mode de calcul consiste habituellement à compter le temps nécessaire pour atteindre la retraite (pour le conjoint) et pour atteindre l’indépendance financière (pour les enfants) et le multiplier par le revenu net annuel nécessaire. L’assurance temporaire est souvent un véhicule idéal pour cette protection

2) Libérer les dettes: Il est peu souhaitable de transférer nos dettes à nos survivants. En assurant le montant total de nos dus, nous pouvons libérer complètement notre succession de nos obligations financières suite à notre décès. L’assurance prêt est un véhicule peu dispendieux qui diminue avec les remboursements annuels. On peut aussi l’additionner à notre assurance temporaire pour une période équivalente à la plus lointaine de nos échéances. Ainsi, pour quelques dollars de plus, la succession pourra choisir de rembourser immédiatement la dette ou de garder le montant et de continuer les paiements de la dette.

3) Procurer un héritage sans impôts: Lorsque nous décédons, nous transmettons nos actifs à la prochaine génération en revenus de la même année pour ces derniers. L’impôt à payer pour eux est donc démesuré. Si la liquidité n’est pas disponible, il faudra alors vendre des actifs pour payer l’impôt. L’assurance vie entière est dans ce cas un excellent véhicule pour ce besoin.


Louis Cyr est un professionnel inscrit à l’AMF et la Chambre de l’assurance de dommages. En tant que propriétaire d’un cabinet de courtage, il est rémunéré en commissions et comme consultant en gestion de risque et assurance, il est rémunéré en honoraires.

 

Commentaires