/investigations/transports
Navigation
Lac-Mégantic

Accusations à l’étude

La thèse de la négligence repose sur l’ingénieur qui connaissait l’état lamentable de sa locomotive

CANADA-ACCIDENT-RAIL-OIL
Photo d’Archives L’enquête sur la tragédie de Lac-Mégantic dure depuis 8 mois. Dans les jours suivant l’accident ferroviaire, 70 enquêteurs ont été mobilisés.

Coup d'oeil sur cet article

La police a transféré son dossier d’enquête sur la tragédie de Lac-Mégantic aux avocats. Elle croit avoir une preuve suffisante pour supporter des accusations de négligence criminelle contre divers suspects.

La police a transféré son dossier d’enquête sur la tragédie de Lac-Mégantic aux avocats. Elle croit avoir une preuve suffisante pour supporter des accusations de négligence criminelle contre divers suspects.

Selon l’enquête de la Sûreté du Québec (SQ), la thèse de la négligence repose sur la connaissance de l’ingénieur du train de l’état lamentable de la locomotive et des freins du convoi de 72 wagons de la MMA laissé sans surveillance à Nantes dans les heures précédant le drame.

L’état des freins

«Il savait que certains freins mécaniques appliqués sur les wagons étaient en mauvais état de fonctionnement ou encore pas en état de fonctionner du tout», affirment certaines sources. «Il savait également que l’incendie de la locomotive sur la voie principale de Nantes après son départ pouvait présenter des risques pour les freins.»

La question du nombre de freins nécessaires pour immobiliser le convoi de pétrole brut est importante dans cette enquête qui dure depuis huit mois, mais l’efficacité et le bon fonctionnement des freins semble préoccuper les enquêteurs.

Confidences

Les policiers auraient recueilli des témoignages de personnes ayant reçu des confidences d’un ou de plusieurs suspects au cours des dernières semaines.

Le 11 juillet, cinq jours après la tragédie, le patron de la MMA, Ed Burckhardt, avait annoncé la suspension du cheminot.

«Il ne fait aucun doute qu’il [Tom Harding] n’a pas appliqué le nombre adéquat de freins sur son train même s’il avait amplement le temps de le faire», avait-il lancé.

En plus de l’ingénieur Tom Harding, la SQ a également enquêté sur un autre employé de la MMA et son patron Ed Burckhardt.

D’autres accusés

Le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) étudie ces dossiers et doit se prononcer bientôt sur le dépôt d’accusations. Il ne serait pas étonnant de voir une demi-douzaine de personnes répondre à des accusations de natures criminelles en lien avec la plus grande catastrophe ferroviaire de l’histoire canadienne selon des informations provenant du milieu judiciaire.

Aucune accusation n’a encore été portée depuis la tragédie qui a fait 47 victimes.

– Avec la collaboration de Julie Marcoux

 

LE CODE CRIMINEL
Article 219
Négligence criminelle
Est coupable de négligence criminelle quiconque:
Soit en faisant quelque chose
Soit en omettant de faire quelque chose qu’il est de son devoir d’accomplir
Montre une insouciance déréglée ou téméraire à l’égard de la vie ou de la sécurité d’autrui
Commentaires