/news/politics
Navigation
Élections

Linda Goupil ne veut pas de référendum dans un prochain mandat

QMI_qmi_1402282031001
PIERRE DUQUET/LE PEUPLE LÉVIS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-ministre péquiste et candidate dans Bellechasse, Linda Goupil, ne veut pas de référendum dans les quatre prochaines années.

«Vous me demandez si Linda Goupil est pour un référendum dans un prochain mandat ? La réponse elle est non, a-t-elle déclaré vendredi matin, en entrevue au FM93. Si on m’avait parlé d’un référendum dans ce mandat, je ne serais pas candidate au Parti québécois».

Cette position tranche avec le discours de sa chef Pauline Marois, qui entretient le flou sur l’échéancier référendaire dans l’éventualité d’un gouvernement péquiste majoritaire. «Il n’y a pas de référendum… tant que les Québécois ne seront pas prêts», a martelé la première ministre durant le débat des chefs jeudi soir.

Linda Goupil dit qu’il s’agit de sa position très personnelle. «Je n’ai pas la prétention de parler pour les autres», a-t-elle précisé au cours de l’entrevue radiophonique.

Commentaires