/entertainment/stage
Navigation
Restauration complète

Cure de jeunesse pour le théâtre Rialto

Ézio Carosielli
Photo Le Journal de Montréal, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Ezio Carosielli et sa conjointe Luisa Sassano considèrent avoir entre les mains une œuvre d’art géante. Après près de quatre ans de restauration intérieure, les propriétaires du Théâtre Rialto s’attaquent maintenant à la façade du bâtiment patrimonial, une dépense de 800 000 $.

Ezio Carosielli et sa conjointe Luisa Sassano considèrent avoir entre les mains une œuvre d’art géante. Après près de quatre ans de restauration intérieure, les propriétaires du Théâtre Rialto s’attaquent maintenant à la façade du bâtiment patrimonial, une dépense de 800 000 $.

Depuis l’achat du Rialto en mars 2010, M. Carosielli et son épouse auront investi en tout et partout une somme de 10 M$, comprenant l’achat, le réaménagement et la restauration complète. Du 800 000 $ destiné à la façade, 350 000 $ proviennent de subventions.

«Ça s’est fait sur plusieurs phases parce qu’on tenait à ce que le théâtre demeure ouvert durant ce temps, explique le propriétaire Ezio Carosielli. Notre but, depuis le début, c’était d’y aller selon nos moyens et de faire une restauration complète.»

Le Théâtre Rialto a été désigné lieu historique national en 1993. Les pierres du devant de l’édifice, qui ont subi les ravages du temps, seront nettoyées au complet, et la fenestration sera remplacée.

«À l’origine, sur la façade, il y avait des vitraux. Et ça, ça a été enlevé dans les années 40 pour y installer des fenêtres en aluminium, soutient M. Carosielli. Dans un des locaux, à notre grande surprise, on a découvert des vitraux d’origine, cachés sous du gypse!»

Ces vitraux intérieurs seront restaurés, et inspireront la confection des vitraux qui seront réinstallés sur la façade.

Plus qu’un théâtre, le Rialto est désormais un complexe comprenant cinq salles multifonctions.

Au départ, M. Carosielli et son épouse cherchaient un investissement, ils ont trouvé «une passion. On s’occupe de toute la programmation du théâtre. Nous sommes de plus en plus rentables, chaque année. Ça nous permet de réinvestir et de poursuivre la restauration du bâtiment. On accueille plus d’une vingtaine d’évènements par mois.»

Les propriétaires prévoient que la restauration complète du Rialto sera terminée à la fin de 2014.

Commentaires