/entertainment/tv
Navigation
Contenu QMI

Contenu QMI s’allie à TF1 Production et Armoza Formats

QMI_QMI_1302061229_002
Photo archives / Agence QMI France Lauzière, vice-présidente principale de Contenu QMI.

Coup d'oeil sur cet article

Contenu QMI, une division de Québecor Média, a annoncé mardi la signature d'ententes de codéveloppement avec TF1 Production et Armoza Formats, deux producteurs et distributeurs présents partout dans le monde.

Contenu QMI a expliqué dans un communiqué qu’elle se positionne ainsi sur le marché international des formats, ce qui devrait «apporter une contribution tangible au rayonnement des talents et des formats d’ici sur la scène mondiale».

La stratégie de Contenu QMI est aussi de mettre ses efforts dans la création de contenus audiovisuels exportables avec d'autres partenaires d'ici et d'ailleurs.

TF1 Production (Danse avec les stars, NRJ Music Awards) est une filiale de Groupe TF1, le plus gros diffuseur en France. L’entente avec cette entreprise permettra d’investir dans le codéveloppement de nouveaux formats détenus en copropriété. Leur diffusion pourra se déployer sur l’ensemble des plateformes à la disposition des deux groupes, ainsi qu’à l’international.

Pour ce qui est de l’entente avec l’Israélienne Armoza Formats, elle permettra aux nouveaux formats télévisuels mis de l’avant par Contenu QMI et TF1 Production d’être distribués dans le monde.

Armoza Formats, dont le catalogue compte plus de 60 formats et plus de 50 productions dans 30 pays, proposera les formats de la série Mensonges (addikTV) et du jeu Le tricheur (TVA) lors du Marché international des programmes (MIP), qui se tiendra à Cannes au début du mois prochain.

«Pour bien saisir le bien-fondé de la stratégie de Contenu QMI, il faut savoir que le marché des formats audiovisuels est en explosion, la valeur des productions ayant doublé depuis 2009 pour représenter un marché global de l’ordre de 30 milliards $, a dit la vice-présidente principale, Contenu QMI, France Lauzière. Il n’y a donc aucune raison pour que le Québec, avec tout le talent créatif qu’on lui reconnaît, ne s’impose pas dans les autres marchés, bien au contraire. C’est pourquoi nous avons décidé de nous distinguer avec une stratégie de création en misant sur le codéveloppement avec, en amont, une participation plus active et plus significative aux marchés d’exportation.»

Commentaires