/news/politics
Navigation
Élection | Mirabel

Ismaël Boisvert lance sa campagne de façon inusitée

Coup d'oeil sur cet article

 

Le candidat du Parti libéral dans Mirabel, Ismaël Boisvert, a trouvé une façon bien particulière de lancer sa campagne électorale. Devant une cinquantaine de militants libéraux réunis au Parc du Domaine-Vert lundi soir, le jeune homme de 25 ans a demandé sa copine en mariage.

Ismaël Boisvert a débuté son discours électoral en indiquant que sa copine et lui n’allaient pas être en mesure de célébrer leur troisième anniversaire d’union, puisque cette journée était le 7 avril, jour de la prochaine élection.

Prenant l’assistance par surprise, Ismaël Boisvert s’est ensuite agenouillé devant sa copine, bague à la main.

« Myriam m’a toujours dit qu’elle voulait une demande en mariage particulière. Je me suis dis qu’elle n’allait jamais s’attendre à cela ce soir. Et c’était le cas, elle ne s’y attendait pas du tout », a indiqué M. Boisvert.

Au niveau politique, ce dernier entame sa deuxième campagne électorale avec une confiance débordante. Lors de la dernière élection, en 2012, le jeune homme, alors âgé de 23 ans, avait recueilli un peu plus de 13 % des voix.

Le candidat s’est dit fort optimiste d’être le premier député libéral à se faire élire dans la circonscription de Mirabel, depuis sa création, en 2003.

« En 2012, toutes les pancartes avaient été arrachées après le premier jour. Cette année, tous les jours, j’ai des gens qui m’encouragent. C’est positif ce qui se passe à Mirabel », a lancé M. Boisvert.

Ce dernier s’est engagé à tout mettre en œuvre pour qu’une gare voie enfin le jour à Mirabel. Il a d’ailleurs lancé une flèche bien sentie à la députée sortante, Denise Beaudoin.

« Nous l’avions notre gare. Celle qui l’a perdue, c’est Denise Beaudoin », a-t-il indiqué.


 

Commentaires