/sports/baseball
Navigation
Baseball | Montréal

Un sport en progression

Brett Lawrie et Tim Leiper, des Blue Jays, croient que le baseball va dans la bonne direction au Canada

BASEBALL/
photo usa today Le troisième-but Brett Lawrie, des Blue Jays, a réalisé un superbe jeu défensif en troisième manche.

Coup d'oeil sur cet article

Le baseball canadien connaît une progression intéressante depuis quelques années d’un océan à l’autre. C’est du moins l’avis de deux membres des Blue Jays de Toronto.

L’entraîneur au premier coussin de la formation torontoise, Tim Leiper, est très encouragé par ce qu’il voit présentement.

«Il n’y a pas de doute que nous sommes dans la bonne direction», a expliqué celui qui travaille régulièrement avec l’équipe canadienne.

«Regardez nos succès avec la troupe senior. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

«On est parvenus à remporter les Jeux panaméricains en plus de terminer dans le top 3 lors de la dernière Coupe du monde de baseball.»

Coup de chapeau à Lachance

Leiper est d’avis que le pays ne serait pas en aussi bonne position sur la scène internationale sans le programme mis sur pied par l’un des ­dirigeants de Baseball Canada, André Lachance.

Il affirme que la différence se situe ­notamment dans l’encadrement des entraîneurs.

«C’est lui qui a mis les pièces du casse-tête ensemble, a indiqué le Californien de souche. Ce qu’il a réalisé, c’est ­vraiment impressionnant.»

Dans la même direction

Le plus gros défi du baseball canadien sera de poursuivre dans la même lignée au cours des prochaines années.

Selon Leiper, tout commence avec une équipe gagnante à Toronto.

«Étant donné que nous sommes la seule formation des ligues majeures en sol canadien, il est de notre devoir de donner le goût aux jeunes de pratiquer notre sport, a-t-il souligné.

«Je sais qu’il y a du talent aux quatre coins du pays, que ce soit à Montréal ou à Vancouver. Il suffit de bien l’exploiter.»

Lawrie approuve

Originaire de la Colombie-Britannique, le joueur de troisième-but Brett Lawrie approuve les dires de son entraîneur.

«Le baseball est en pleine ascension, a souligné l’athlète de 24 ans. Je crois que les deux matchs de la prochaine fin de semaine, avec des foules supérieures à 45 000 spectateurs, pourraient donner un second souffle à notre sport au ­Québec.»

 
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.