/news/politics
Navigation
Élections 2014 | CAQ

Tourisme: Tout vers le St-Laurent

QMI_QMI_1403281525001
STÉPHANE GRÉGOIRE/L'ÉCHO DE REPENTIGNY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONT-SAINT-GRÉGOIRE – François Legault propose de mettre fin au «saupoudrage» de subventions touristiques et de concentrer les efforts du Québec autour des rives du St-Laurent.

MONT-SAINT-GRÉGOIRE – François Legault propose de mettre fin au «saupoudrage» de subventions touristiques et de concentrer les efforts du Québec autour des rives du St-Laurent.

Le chef de la Coalition avenir Québec veut créer le circuit «Jacques Cartier», un corridor touristique entre Montréal et la Gaspésie «qui permettrait d’avoir des attractions touristiques et de vendre des produits du terroir.»

«Actuellement, on saupoudre partout au Québec. Au Saguenay, il y a de l’eau qui s’y rend. On peut étirer. Mais c’est vrai, je l’avoue, certains régions n’aimeront pas ce que je propose», a admis M. Legault aux journalistes, en point de presse samedi matin aux Vergers et cidrerie Denis Charbonneau, à Mont-Saint-Grégoire, en Montérégie.

85 M$ pour son projet

Par exemple, M. Legault propose que le programme d’appui aux attraits touristiques d’Investissement Québec (PADAT), une enveloppe de 85 millions $, soit rediriger exclusivement dans le projet de la route JacquesCartier.

«Il faut arrêter de faire du saupoudrage, de faire de la compétition entre les régions. Il faut se concentrer sur les rives du St-Laurent», explique M. Legault.

Le chef caquiste vise d’abord et avant tout le «tourisme étanger», plus «payant.» Il dit s’inspirer du rapport Rozon, rendu public en 2011 et «tabletté» par les libéraux et les péquistes, argue-t-il. M. Legault estime que la route Jacques Cartier peut devenir une «destination internationale» d’ici 2020.

«On a les atouts», a-t-il lancé, affirmant que Percé, c’est plus beau que «tout ce qui est dans le monde.»

Contrairement à l’Abitibi ou la Haute-Mauricie, mises de côté, les régions comme la Montérégie seront dans le paysage du Plan St-Laurent. «Ce n’est pas très loin du fleuve», estime M. Legault, qui veut connecter les routes déjà existantes, comme la route des vins, à son projet.

Petite révolution

François Legault propose d’ailleurs une petite révolution dans le monde du tourisme. Il souhaite que le ministère du Tourisme deviennent un ministère «sénior et économique»

Il propose aussi que les associations touristiques régionales soient coordonnées et supervisées par Investissement Québec. «Je veux que le tourisme soit vu avec un œil économique», a expliqué François Legault.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.