/lifestyle/techno
Navigation
Tablo TV

La télé tradition­nelle contre-attaque

La télé tradition­nelle contre-attaque

Coup d'oeil sur cet article

De la pleine HD au visionnement en différé, la télé câblée a fait d’énormes progrès ces dernières années. Plusieurs en oublient qu’il est toujours possible de capter plusieurs chaînes de télé HD via les ondes hertziennes. Avec le terminal Tablo TV, il est même possible d’en enregistrer le contenu et de le diffuser sur l’appareil de son choix.

Produit par la société Nuvyyo de Kanata, tout près d’Ottawa, le Tablo est un petit terminal qui fera le bonheur de ceux qui captent leur télé par les ondes hertziennes. Il suffit d’y brancher une antenne, un disque USB et un routeur internet, et le Tablo s’occupe du reste: il balaie les ondes, trouve les signaux disponibles avec une précision chirurgicale, et récupère l’information sur leur programmation sur internet.

Il présente le tout de manière très visuelle, sous forme d’un guide d’émissions télé, de films et d’événements sportifs à regarder en direct ou à enregistrer. Avec le détail des émissions, les miniatures de pochettes DVD et tout le reste, ça fait penser à l’interface d’un service de télé sur demande entièrement numérique.

Le Tablo est offert en deux versions, à deux ou quatre syntoniseurs numériques, ce qui fera varier son prix de détail de 200 $ à 250 $ lorsqu’il sera mis en vente, ce printemps. On peut donc visionner une chaîne tout en en enregistrant une autre chose en arrière-plan. Ça s’avère plus utile qu’on le pense: dans la région de Montréal, on peut facilement capter plus d’une dizaine de chaînes si, par chance, les ondes des télédiffuseurs américains se rendent jusqu’à nous.

Seul défaut de l’appareil: le Tablo ne se branche pas directement à un téléviseur. Il transmet ses images uniquement par réseau local ou par internet. Pour visionner le tout, ça prend donc un navigateur web (Mac, PC ou mobile) ou l’application Tablo installée sur une tablette ou un terminal numérique comme le Roku, la clé HDMI Chromecast de Google (bientôt) ou un Apple TV avec AirPlay.

Pour ceux qui n’ont pas encore fait le saut vers cette nouvelle façon de regarder du contenu télévisuel en passant par un service internet comme le Club Illico de Vidéotron, la facture risque d’être salée. Pour les autres, c’est un complément fort intéressant. Surtout depuis que Tou.tv s’est transformé en service payant.

Commentaires