/news/politics
Navigation
CAQ

Le PQ n’a pas d’issue: Lisée, Péladeau, Drainville sont «bienvenus à la CAQ», dit François Legault

JDQ_04_Francois__Legault
SIMON CLARK / JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Le dilemme référendaire du Parti québécois est sans issue: François Legault demande donc aux péquistes de joindre la CAQ.

«Je fais un appel à tous les péquistes de se joindre à un parti nationaliste moderne, la Coalition avenir Québec», a lancé François Legault jeudi matin à Drummondville lors de son premier caucus depuis les élections. Il a souligné l’importance de ne pas «diviser le vote nationaliste».

«Tout le monde est le bienvenu à la CAQ. Jean-François Lisée est le bienvenu, Pierre Karl Péladeau, s’il vend ses actions et Bernard Drainville aussi. Tout le monde est le bienvenu à la CAQ», a ajouté M. Legault, le sourire aux lèvres.

Dans un contexte où 70 % des Québécois ne veulent pas de référendum, François Legault croit qu’il n’est plus possible pour le PQ d’obtenir une majorité à l’Assemblée nationale. Le chef caquiste n’a pas trouvé de solution à ce dilemme lorsqu’il a quitté le PQ en 2009 et il ne croit pas que les péquistes trouveront une porte de sortie.

«C’est sans issue pour quelqu’un qui veut avoir des chances d’aller au gouvernement. C’est quoi la solution ? Je ne l’ai pas trouvé», ajouté le politicien de 56 ans.

«L’article 1 du PQ, c’est la souveraineté, mais les gens ne veulent pas de référendum. Mais beaucoup de militants sont au PQ juste pour le référendum», a-t-il ajouté M. Legault.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.