/investigations/justice
Navigation
Motards

Un coup monté selon un ex-enquêteur

Richard Dupuis
Photo d’archives L’ex-enquêteur du SPVM et expert en enquête Richard Dupuis.

Coup d'oeil sur cet article

Le congédiement de Maurice Boucher des Hells Angels est surprenant selon les policiers qui ont passé une partie de leur carrière à le traquer.

Le congédiement de Maurice Boucher des Hells Angels est surprenant, selon les policiers qui ont passé une partie de leur carrière à le traquer.

Certains y voient plutôt une manipulation provenant du motard aux violents états de services afin de lui permettre d’échapper au quartier de détention ultra-sécurisé où il se trouve.

«Ce gars-là a toujours tenté de prendre quelques coups d’avance sur le système de justice, soutient le policier du SPVM à la retraite Richard Dupuis. C’est peut-être un coup monté? Si les médias apprennent qu’il a été mis à la porte des Hells, ça pourrait faciliter ses demandes pour être transféré à “Donna” (diminutif de Donnacona, pénitencier fédéral où sont incarcérés plusieurs Hells) dans l’aile réservée aux supporters du club.»

Sortir à tout prix

«Maurice Boucher a toujours voulu sortir de prison, peu importe les moyens, rappelle Richard Dupuis, grand responsable de l’Escouade Régionale Mixte (ERM) en 2003. Je ne compte plus le nombre de fois où nous avons reçu des informations comme quoi il planifiait s’évader. Le jour où il a été attaqué dans la cour de la prison en 2010 et que l’infirmerie a décidé de le soigner au pénitencier plutôt que de l’envoyer à l’hôpital, il a compris que ce ne serait pas facile de s’évader de Sainte-Anne-des-Plaines.»

Si les experts du monde des motards avouent être mitigés par la mise au rencart de ce criminel, ils croient néanmoins que les nouveaux Hells auraient plusieurs bonnes raisons de lui retirer ses patchs.

«Boucher a fait beaucoup plus de mal que de bien à l’organisation des Hells Angels. S’ils (les Hells) sont presque tous en prison aujourd’hui, ils peuvent dire merci à Maurice Boucher. Peut-être que les détenus à “Donna” ne veulent pas le voir revenir parmi eux», conclut Richard Dupuis.

 

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.