/travel/destinations
Navigation

42 heures à Charlottetown

Coup d'oeil sur cet article

Il y a 150 ans (sept. 1864), les Pères de la Confédération débarquaient au port de Charlottetown pour une rencontre historique. De cette dernière naissait, en 1867, la Confédération canadienne, qui devait mener à la réunion des 10 provinces formant le Canada. Tout au long de cette année, pour célébrer ce 150e anniversaire, plus de 150 activités de toutes sortes se dérouleront dans l’Île-du-Prince-Édouard et tout particulièrement à Charlottetown.

VENDREDI

On s’inscrit au Delta Prince Edward (www.deltahotels.com/Hotels/Delta-Prince-Edward), magnifiquement situé sur les quais, au cœur du secteur historique, à deux pas seulement du parc de la Confédération dans lequel se trouve la zone de célébrations où auront lieu les concerts, les activités pour la famille, les dégustations culinaires, etc.

Après s’être logé, on emprunte la promenade en bord de mer de Peake’s Wharf, en faisant de nombreux arrêts dans les petites boutiques de souvenirs, en s’arrêtant pour déguster la célèbre crème glacée Cows (Cows.ca), etc.

17 h

On s’installe pour la soirée sur l’immense terrasse de Peake’s Quay Restaurant & Bar (www.peakesquay.com), qui offre une vue sur la Quartermaster Marina et le parc de la Confédération, pour prendre l’apéro et déguster ensuite des fruits de mer ou une pizza.

L’endroit se transformant en boîte de nuit en soirée, on profite de l’ambiance sous un ciel étoilé.

SAMEDI

9 h

Au Centre d’information des visiteurs, on fait le plein de dépliants, on prend l’horaire des spectacles et/ou activités du 150e, des tours guidés, à pied, en autobus ou en bateau. Bref, on s’équipe pour ne rien manquer. On en profite pour acheter les billets permettant d’assister, en français et en anglais, au voyage dans le temps offert à la Salle des Fondateurs (www.foundershall.ca). Grâce à des reproductions très réalistes et à l’utilisation de la technologie et de l’holographie, on nous fait revivre l’arrivée des Pères de la Confédération.

11 h

Par la suite, on s’offre une visite guidée avec la Troupe de la Confédération. Portant des costumes du XIXe siècle, les comédiens nous escortent à la découverte de la ville, de ses anciennes maisons et de la Basilique Saint-Dunstan. En leur compagnie, on visite Province House (www.parcscanada.gc.ca/provincehouse) et la chambre où se sont réunis les Pères de la Confédération pour discuter du bien-fondé d’une union politique.

Midi

Au Leonhard’s Café & Restaurant (www.leonhards.ca), un charmant petit restaurant tenu par un couple allemand, on trouve des salades, des sandwichs, un menu du jour, d’excellents cafés et de délicieuses pâtisseries dans une ambiance décontractée.

14 h

On s’offre une visite en calèche de la partie historique de la ville. Au terme de cette dernière, on fait un arrêt à la Maison Beaconsfield. Cette élégante résidence de style victorien est l’une des plus élégantes du vieux Charlottetown. Construite en 1877 pour James Peakes, un constructeur de bateaux, elle compte 25 pièces, huit foyers et de nombreux trésors que nous désigne le guide tout en nous racontant l’histoire fascinante de cette demeure que les Peake n’ont habitée que cinq ans, jusqu’à leur ruine lorsque l’industrie de la construction de bateaux a connu des difficultés. C’est aujourd’hui un centre d’interprétation de la vie à l’époque victorienne qui fait partie du Musée. www.peimuseum.com

16 h

On se promène sur Queen Street, Great Georges Street et Victoria Row, où l’on trouve de nombreuses petites boutiques comme Happy Glass, pour admirer le travail du verre d’Anne Lindsay (happyglass.ca); 9 Anne Chocolates, une boutique de chocolats faits main à Avonlae, le village d’Anne... la maison aux pignons verts, où plusieurs délices sont justement consacrés à l’espiègle petite rousse. Il faut goûter les chips trempées dans le chocolat, une spécialité de l’endroit. (www.annechocolates.com). Terre Rouge est une boutique de charcuterie où l’on sert également des repas (www.terrerougepei.com). ! Liquid Gold, pour ses dégustations d’huiles d’olive et ses vinaigres (www.allthingsolive.ca). @ Moonsnail Soapworks & Nature Store, pour voir comment on fabrique les savons (www.ilovemoonsnail.com). Overman, un designer qui fait de jolis bijoux en utilisant l’intérieur de vieilles montres (Overman.ca). La galerie d’art Details, past & present Gallery (www.detailspastandpresent.com), sans oublier un arrêt à la microbrasserie Gahan (www.gahan.ca).

18 h

Au ? Centre de la Confédération (www.Confederationcentre.com), on visite les nombreuses expositions de la National Art Gallery, où est exposée la toile de Jean-Paul Lemieux qui représente les Pères de la Confédération.

Après une visite au Showcase gift Shop, on s’attable au Mayors, le restaurant du Centre qui possède également une terrasse, et l’on se détend en attendant l’heure d’assister au spectacle Anne of Green Gables – the Musical™, qui célèbre cette année son 20e anniversaire (le plus long musical au Canada) dans cette salle.

DIMANCHE

Il y a encore tant à faire, surtout si l’on a modifié certaines des suggestions de cette liste pour profiter des nombreuses activités de la programmation du 150e. Et puis, il serait vraiment dommage de visiter l’Île-du-Prince-Édouard sans profiter de ses plages magnifiques et sans aller admirer les lieux ayant inspiré Lucy Maud Montgomery pour son écriture de Anne... la maison aux pignons verts.

 

Commentaires