/sports/others
Navigation
Grand Prix cycliste

Cure minceur pour le Tour de Beauce

Pour rentabiliser l’événement, les organisateurs ont dû retrancher une étape

Tour de Beauce
BENOIT GARIEPY/JOURNAL DE QUÉBEC Malgré les compressions budgétaires, le Tour de Beauce continuera à passer par Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Pour des raisons économiques, la prochaine édition du Tour de Beauce comptera une étape de moins.

Aux prises avec un budget rédigé à l’encre rouge au terme de la dernière édition, la Corporation du Grand Prix cycliste de Beauce a été forcée de réduire ses dépenses.

«La dernière année a été très difficile et il fallait trouver une façon de couper quelque part, a expliqué le directeur général Francis Rancourt. Nous avons consulté plusieurs équipes et elles étaient d’accord avec notre décision. Le Tour sera moins dur, mais il va rester l’une des courses les plus difficiles en Amérique du Nord.»

En plus du Tour de Beauce, la Corporation du Grand Prix cycliste gère également une panoplie d’événements. On parle notamment des championnats canadiens et provinciaux et d’une cyclo-sportive. «Le conseil d’administration souhaitait que le Tour se rapproche du seuil de rentabilité, a raconté Rancourt. Au cours des dernières années, le Tour a été à la remorque des autres événements. Comme les événements canadiens et provinciaux sont des événements rentables, mais qui ne seront pas présentés en Beauce indéfiniment, il fallait préparer l’avenir. À compter de 2016, il y aura un manque à gagner puisque les nationaux n’auront pas lieu en Beauce et à Lac-Mégantic. Le Tour devra s’habituer à faire ses frais.»

Thetford Mines écartée

«Le Tour de Beauce n’est pas en péril, mais il fallait prendre des mesures pour le sécuriser, de poursuivre Rancourt. Il y aura peut-être d’autres mesures dans le futur. L’an dernier, le déficit a été de plusieurs dizaines de milliers de dollars.»

L’étape de Thetford Mines a été retirée et celle de Lac-Etchemin sera remplacée par Sainte-Justine. «Nous avons été bien reçus à Thetford Mines dans le passé et il n’est pas dit qu’on n’y retournera pas dans le futur, mais il fallait trancher, a souligné Rancourt. Dans le cas de Lac-Etchemin, la Ville estimait avoir fait sa part. Les commanditaires souhaitaient qu’on demeure dans Les Etchemins et nous irons à Sainte-Justine.»

Les étapes du mont Mégantic, du contre-la-montre, de Québec et de Saint-Georges demeurent. Le retrait d’une étape permettra des économies de l’ordre de 10 000 $ à 15 000 $, selon Rancourt, en plus d’ententes de services du même ordre qui pourront servir ailleurs.

Le Tour de Beauce aura lieu du 11 au 15 juin.

Commentaires