/finance
Navigation
Dans vos poches

Un courtier hypothécaire au lieu d’une banque, est-ce une bonne idée ?

Businesswoman House Model
photo fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un lecteur me demande s’il y a un risque à faire des affaires avec un courtier hypothécaire et comment ils s’y prennent pour obtenir des taux aussi bas.

Un lecteur me demande s’il y a un risque à faire des affaires avec un courtier hypothécaire et comment ils s’y prennent pour obtenir des taux aussi bas.

Les courtiers hypothécaires sont de plus en plus connus sur le marché québécois avec la publicité sur les grandes bannières. Plusieurs personnes ne saisissent pas bien ce métier et la raison pourquoi on ferait affaire avec eux au lieu du conseiller de notre institution financière. Les courtiers ont comme avantage de pouvoir présenter votre dossier personnel à plusieurs institutions financières en votre nom au lieu d’avoir à vous déplacer.

C’est sans risque de faire affaire avec un courtier hypothécaire; ils sont régis par l’OACIQ (Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier au Québec) et doivent respecter des règles très strictes tout comme les conseillers des banques.

Pourquoi les courtiers ont-ils un taux d’intérêt si bas ?

Les institutions financières donnent un taux qu’ils appellent un «taux courtier» aux courtiers hypothécaires et ce taux est toujours inférieur au taux affiché par les banques. Vous voyez partout de la publicité de ces compagnies qui annoncent leur taux souvent 1 à 2 % en bas de ce que votre banque affiche. Présentement, on retrouve une différence de taux de 1,06 % sur un prêt hypothécaire fixe de 3 ans.

Faire attention !

Vous ne payez pas les courtiers hypothécaires; ce sont les banques qui paient leur commission sur chaque hypothèque. C’est gratuit pour vous. Cependant, n’essayez pas de dire à votre banquier que vous voulez le taux courtier et que vous voulez faire réduire votre taux d’intérêt n’ayant pas besoin de payer un courtier. Cela ne fonctionnera pas.

Vous allez être TRÈS chanceux si votre conseiller à la banque vous offre le taux courtier du premier coup. Si c’est le cas, gardez-le, vous avez quelqu’un qui travaille pour vous. Une erreur à éviter est de travailler avec un courtier hypothécaire et ensuite d’aller voir votre banque les qualifiant de «malhonnêtes» et les assurant que vous avez eu un meilleur taux avec un courtier. Ils vont probablement accorder le taux présenté pour éviter de vous perdre. Est-ce que je continue à travailler avec ces gens? NON, car il ne travaille pas pour moi, mais pour leur poche et ils ne me donnent pas le meilleur taux au départ. Le courtier, dans ce cas, ne sera pas rémunéré (aucune vente) et vous aurez réussi en vous servant de son travail pour faire baisser le taux que la banque vous offrait. Est-ce juste? Non.


Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formations et de coaching pour investisseurs en immobilier - Immofacile.ca - peut percevoir des honoraires liés à la formation et aux soirées de conférences mensuelles.

 

Commentaires