/news/politics
Navigation
Défaite électorale

Rencontre à huis clos samedi pour le PQ

JDQ__55__55_Politique
Photo Jean-François Desgagnes/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Quelque 250 membres du Parti québécois vont se réunir à Laval samedi à huis clos afin de faire le point, un mois après la défaite crève-cœur du 7 avril, a appris TVA Nouvelles.
 
Cette première rencontre doit servir à préparer le terrain pour la conférence nationale des présidents qui se tiendra le 7 juin, deux mois après une élection, selon les statuts du parti.
 
Des sources ont confié à TVA Nouvelles que le PQ va se lancer dans une discussion de fond qui va conduire au congrès d'orientation du parti qui aura lieu en 2016-2017. Une réflexion qu'a déjà amorcée la députation péquiste.
 
Rappelons que le 7 avril dernier, le PQ est redevenu l'opposition officielle avec l'élection de 30 députés, après seulement 18 mois au pouvoir en obtenant que 25,38 % des voix, le deuxième plus faible taux de son histoire.
 
Course à la direction
 
Pauline Marois demeurera à la tête du PQ jusqu'au 7 juin.
 
Au cours des prochains mois, l'exécutif national devra mettre en place les nouvelles règles pour la course à sa succession, qui devront être adoptées en vertu du nouveau mode de financement des partis politiques.
 
Il n'y a pas d'urgence à se lancer dans une course à la succession de Pauline Marois, qui a annoncé son départ le soir de l'élection, ont confié des sources à TVA Nouvelles.
 
Il y a sept candidats potentiels pour succéder à Pauline Marois soit Bernard Drainville, Jean-François Lisée, Pierre Karl Péladeau, Alexandre Cloutier et Véronique Hivon qui obtient un appui sur
Facebook, ainsi que les ex-ministres Sylvain Gaudreault et Réjean Hébert, qui ont déjà manifesté leur intérêt.
Commentaires