/news/health
Navigation
«Je bouge avec mon doc!»

Activité «Je bouge avec mon doc!» : les professionnels de la santé s’allient pour faire bouger les patients

QMI_qmi_1404301735001
Photo GENEVIÈVE GIRARD / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-JULIE – Médecins, infirmières et autres partenaires de Sainte-Julie et des environs ont lancé, le 30 avril, la nouvelle initiative santé «Je bouge avec mon doc!» un événement où des professionnels de la santé marcheront avec leurs patients pour les pousser à adopter un mode de vie plus actif.

Les docteurs du groupe de médecine familiale (GMF) Marguerite d’Youville, Jacques Ramsay et Nathalie Delalay, co-instigateurs du projet, ont expliqué que le but de l’exercice est d’encourager des gens qui souffrent de maladies chroniques ou qui risquent d’en souffrir, à pratiquer plus régulièrement la marche ou tout autre activité physique.

«Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un médecin chausser des espadrilles pour marcher avec ses patients et des citoyens. Nous le faisons pour modifier les habitudes de personnes atteintes d’hypertension artérielle, d’hypercholestérolémie ou d’obésité», a commenté la Dre Nathalie Delalay.

«Trop souvent, nous recevons dans notre bureau des gens qui auraient pu éviter leurs problèmes de santé en bougeant un peu plus. C’est ce qui nous a incités à reprendre et bonifier une formule testée l’an passé au CSSS de l’Énergie à Shawinigan, où 30 médecins ont marché avec 500 patients. Nous espérons dépasser ces chiffres!» a ajouté le Dr Jacques Ramsay.

Sur le territoire du CSSS Pierre-Boucher, 60 % des gens présentent au moins un facteur de risque de développer une maladie chronique comme le diabète, le cancer, les problèmes respiratoires et les maladies cardio-vasculaires. Un adulte sur cinq vit avec ce type de maladie, selon des données présentées par Élise Dehem, directrice adjointe des soins infirmiers et des programmes de santé publique au CSSS.

Un projet qui pourrait faire des petits

La Ville de Sainte-Julie a toujours eu à cœur la santé et la qualité de vie de ses citoyens, a rappelé la mairesse Suzanne Roy. «Nous jouons un rôle important dans le domaine de la santé, notamment en mettant à la disposition des citoyens des infrastructures sportives, des pistes cyclopédestres et de nombreux aménagements incitant à la pratique d’une activité physique, comme le parc Armand-Frappier.»

C’est à cet endroit, situé tout juste derrière l’aréna, que les centaines de marcheurs seront attendus le 8 juin, pour un départ prévu à 9 h. Trois circuits de 1 km, 3 km et 5 km sont offerts aux citoyens de Sainte-Julie, mais aussi aux résidents des villes environnantes.

Les responsables du projet espèrent que l’activité sera répétée partout au Québec dans une perspective de santé collective mais aussi, de diminution graduelle des coûts de santé.

Les participants doivent s’inscrire à cette activité gratuite. On peut le faire à la Clinique familiale des Hauts-Bois ou à la Clinique médiale de Sainte-Julie, dans l’une des trois pharmacies participantes et par internet, au www.ville.sainte-julie.qc.ca, avec la carte loisirs.

Un cadeau sera remis aux 500 premières personnes à se présenter sur le site.

«Trop souvent, nous recevons dans notre bureau des gens qui auraient pu éviter leurs problèmes de santé en bougeant un peu plus», selon le Dr Jacques Ramsay.

Commentaires