/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Quel jeu vidéo contient les meilleures blagues?

Coup d'oeil sur cet article

Parmi les objets de mon inventaire, j'ai un peu d'argent.

La scène représente la cour extérieure d'un manoir avec au premier plan, un puits. À court d'indices, je sélectionne mon gain et je l'envoie dans le puits.

La voix lassée de mon personnage se fait entendre.

"J'aimerais que ce jeu soit terminé".

Sam & Max : Hit the Road

Bon, j'étais habitué à l'humour caustique du duo Sam et Max depuis le début de l'aventure. Cette petite boutade hors du quatrième mur m'a fait sourire, mais lorsque l'écran a fondu au noir et que les crédits sont apparus, j'ai franchement ri dans la pièce consacrée au travail de bureau. Nous sommes en 1997, j'ai dix ans.

J'ai toujours adoré le duo Sam & Max créé par Steve Purcell. L'allure enfantine de leur première aventure parue en 1993, Hit the Road, cache un monde narratif tissé d'humour noir parfaitement torréfié. À l'époque, la collection de jeux offerte par LucasArts incluait la voix des personnages tout au long des histoires, en français s'il vous plaît. Non seulement ces voix sonnaient bien, mais la traduction parvenait à récupérer les notes subtiles de gags déphasés qui se glissèrent dans mon développement cognitif.

Je vous assure que dès la première scène du jeu, une blague n'attend pas l'autre. J'ai réinstallé le jeu sur mon téléphone portable et j'en appréciais encore chaque réplique jusqu'à ce que j'apprenne le retour de la franchise par la compagnie Telltale, en 3D cette fois.

Croyez-le ou non, après quatorze ans, l'humour est toujours au rendez-vous. Bon, les énigmes manquent de complexité et la nouvelle mouture n'est pas bien longue à compléter, mais il y a certaines choses qui ne changent pas. Les voix traduites en français sont exactement les mêmes et les répliques au deuxième niveau sont tout aussi décapantes. J'ai ri à nouveau, cette fois dans les murs de mon appartement.

Vous avez vécu de bons moments d'humour devant un jeu vidéo? Quels sont-ils?

Steve Tremblay

Sans l'ombre d'un doute The Secret Of Monkey Island, un vieux classique du temps de l'Amiga (et du PC) qui me fait encore rire près d'un quart de siècle ans plus tard. Si vous n'avez pas essayé le jeu, vous pouvez profiter de l'édition spéciale offerte sur XBox 360, PS3 et PC, qui offre des graphiques largement améliorés tout en pouvant permuter en direct sur la version classique.

Étienne Richard

J'hésite. J'hésite beaucoup. Tiens, pourquoi ne pas vous donner les suggestions qui me viennent automatiquement en tête plutôt que de débattre intérieurement sur des jeux qui font de toute façon tous parti de mes préférés.

Adolescent, Full Throttle (1995) et Grim Fandango (1998), deux jeux de feu LucasArt m'ont conquis avec leurs dialogues humoristiques que l'on reconnaissait entre autres de Secret of Monkey Island et Maniac Mansion: Day of the Tentacle (oui, ce sont bien quatre jeux signés Tim Schafer).

Ensuite est venu Brütal Legend, jeu mythique développé par... oui... Tim Schafer (mais maintenant à la direction de sa compagnie : Double Fine Productions). Jack Black dans le rôle d'Eddie Riggs, un technicien de scène en tournée pour un groupe de metal, qui se retrouve téléporté dans l'univers du heavy metal afin de combattre les forces du mal avec des notes puissantes de guitare et des accords de feu.

Finalement, le troisième jeu qui me vient en tête lorsqu'on me demande un jeu drôle est Guacamelee!, jeu où l'on incarne Juan Aguacate le luchador dans une épopée stylée et rythmée. Le but est de délivrer la fille d'El Presidente des mains de Carlos Calaca qui a fait un pacte avec le diable pour ensuite l'emprisonner. L'histoire hilarante promet en bonus des clins d'oeil amusants à une tonne d'autres jeux.

Gabriel Talbot-Lachance Trois jeux me viennent tout de suite à l'esprit lorsqu'il s'agit d'humour.

1) Tropico Cette série nous permet de prendre le rôle d'un dictateur de république de bananes. L'humour est omniprésent en nous proposant consentement de faire des choix à l'éthique douteuse afin de garnir notre compte bancaire en Suisse.

2) Portal Cette franchise se démarque par le personnage de GLaDOS, une intelligence artificielle nous utilisant comme cobaye afin de faire différents tests nébuleux. Tout au long du jeu, GLaDOS tente d'user de psychologie afin de nous "motiver" à participer à ses tests rendant plusieurs situations fort divertissantes.

3) South Park: The stick of truth Si vous êtes un fan de l'humour de South Park, ce jeu saura vous plaire. Le jeu nous présente un visuel et un style très proches de la série télévisée avec ses références et son humour pas tant pour les jeunes enfants.

Antoine Corbin

À l'exception des jeux qui ont par leur nature beaucoup de rejouabilité, il est rare que je redémarre un jeu pour compléter son histoire encore et encore. Portal 2 est l'un de ces jeux, mais plus pour me rafraîchir la mémoire sur tous ses moments hilarants que pour ses péripéties. Entre l'idiot Wheatley et la passive-agressive GLaDOS, je me retrouve encore aujourd'hui à rire à voix haute à chacune des blagues écrites par les scénaristes.

https://youtu.be/LDb_JSPE2ws

1 commentaire(s)

Simon Delisle dit :
7 mai 2014 à 12 h 07 min

Moi je dois dire que Conker Bad fur day au Nintendo 64 est mon top. Quand un des boss est un gros caca géant qui chante l'opéra tu sais que tu vas passer un bon week-end ;)