/news/currentevents
Navigation
TRAGÉDIE DE LAC-MÉGANTIC

Dépôt d'accusations dans la tragédie de Lac-Mégantic: «justice sera rendue»

GEN-DERAILLEMENT-TRAIN-MEGANTIC
Photo d’archives Les citoyens de Lac-Mégantic n’ont pas été surpris d’apprendre le dépôt d’accusations.

Coup d'oeil sur cet article

Les familles de victimes de la tragédie de Lac-Mégantic espèrent que le dépôt d’accusations criminelles contre trois employés de la MMA permettra de rendre justice aux 47 victimes.

Les familles de victimes de la tragédie de Lac-Mégantic espèrent que le dépôt d’accusations criminelles contre trois employés de la MMA permettra de rendre justice aux 47 victimes.

«Ça ne nous aide pas dans notre processus de deuil, mais au moins on sait que les personnes ne seront pas mortes pour rien, justice sera rendue», souligne Éric Bouchard, frère de Yannick Bouchard, décédé dans la tragédie. Les fautifs feront face à leur responsabilité».

Le conducteur du train Thomas Harding, le responsable des opérations des trains, Jean Demaître, le contrôleur de circulation ferroviaire, Richard Labrie, ainsi que la compagnie Montréal Maine and Atlantic (MMA) feront face à des accusations de négligence criminelle.

«Une autre étape»

Les policiers de la Sûreté du Québec ont rencontré des familles touchées par la tragédie hier pour leur annoncer la nouvelle.

«On s’y attendait. C’est une autre étape de franchie, mais tant qu’il n’y aura pas de sentence, je ne serai pas entièrement soulagée», indique quant à elle, Maude Faucher dont la soeur Marie-Noël a péri dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013.

Le propriétaire du Musicafé, Yannick Gagné, dont le bar s’est retrouvé au cœur de l’explosion, croit de son côté que le «mal est déjà fait».

«J’ai tout perdu mon commerce et j’ai perdu des employés. Que les coupables fassent 100 ans de prison, ça ne changera rien», indique-t-il. Ce qui va me soulager c’est de recevoir un chèque pour être dédommagé pour reconstruire et reprendre une vie normale».

«Pas besoin d’un show»

De son côté, l’avocat de Thomas Harding, le conducteur du train qui a déraillé et explosé en plein centre-ville de Lac-Mégantic, a dénoncé les agissements des policiers lors de l’arrestation de son client.

Ils sont entrés neuf policiers du SWAT chez mon client alors qu'il travaillait sur son bateau. Ils ont fait coucher tout le monde à terre. Franchement! s’est insurgé Me Thomas Walsh. Ils n'avaient besoin pas besoin de faire un show comme ça! Mon client aurait pu se rendre par lui-même»,

Il a été impossible de rejoindre la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche qui présidait une séance du conseil municipal hier soir.

– Avec la collaboration de Félix Séguin, TVA Nouvelles

 

Commentaires