/investigations
Navigation
«Loup de Montréal»

Le fisc vise un associé de Babikian

Un proche du «Loup de Montréal» tenterait de liquider ses actifs estimés à quelques millions

Robert Kalfayan
Photo Agence QMI, Joel Lemay Malgré ses problèmes d’impôt, Robert Kalfayan passe ces jours-ci du bon temps à Monaco, selon nos informations

Coup d'oeil sur cet article

Parce qu’il serait en train de liquider sa fortune pour échapper au fisc, Revenu Québec a entrepris des recours judiciaires d’urgence contre un proche associé du jeune multi-millionnaire John Babikian, surnommé le « Loup de Montréal » en raison de similitudes avec le personnage du film Le loup de Wall Street.

Parce qu’il serait en train de liquider sa fortune pour échapper au fisc, Revenu Québec a entrepris des recours judiciaires d’urgence contre un proche associé du jeune multi-millionnaire John Babikian, surnommé le « Loup de Montréal » en raison de similitudes avec le personnage du film Le loup de Wall Street.

Une hypothèque légale de 385 373 $ a été émise sur la méga-maison de Robert Kalfayan, 27 ans, dans le quartier Ste-Dorothée à Laval, selon des documents légaux obtenus par notre Bureau d’enquête.

Selon une requête pour permission d’exécuter avant l’expiration des délais, le dépôt d’une hypothèque légale est rendu nécessaire par le comportement de Kalfayan.

«Il est à craindre que (Kalfayan) se départisse de ses actifs à n’importe quel moment», écrit le fisc dans la requête.

«Considérant le montant de la dette, le comportement fiscal du défendeur qui ne déclare pas tous ses revenus, le fait qu’il ait retiré des REER au cours de l’année 2013, le fait qu’il ait hypothéqué son immeuble en janvier 2014, le fait qu’il ait vendu son véhicule (BMW M3 2009) en février 2014 et l’émission de nouveaux avis de cotisation, la demanderesse a donc des raisons sérieuses de croire que le recouvrement de sa créance peut être compromis», justifie Revenu Québec.

En 2009, Kalfayan a déclaré des revenus de 0$ à l’impôt, et des revenus d’à peine 15 500$ l’année suivante.

Un million caché

Revenu Québec estime qu’il a dissimulé des revenus de plus d’un million entre 2009 et 2012.

La maison de Robert Kalfayan est située dans le Domaine des Berges, un lotissement pour millionnaires, à distance de marche de la somptueuse demeure qui a appartenu à John Babikian.

Elle est évaluée à 1,1 million. Elle a été payée 266 000$ en 2011, mais réhypothéquée pour un montant de 700 000$ en janvier.

C’est un prêteur privé du Liban, Nemr Samoun, qui a financé la nouvelle hypothèque, selon des documents notariés.

Kalfayan est nommé dans une poursuite de la Securities and Exchange Commission (SEC) visant John Babikian aux États-Unis.

Selon le témoignage de l’enquêteur Andrew R. McFall, daté du 12 mars, la carte de crédit d’une compagnie de Kalfayan a servi à payer une autre compagnie pour l’envoi de courriels reliés au site AwesomePennyStocks.com. Des fonds auraient aussi été virés par Babikian à une compagnie de Kalfayan.

Notre Bureau d’enquête a tenté d’entrer en contact avec Robert Kalfayan, sans succès.


► Babikian aurait accumulé en quelques années à peine une fortune de 100 M$ en vendant des penny stocks, selon des allégations d’un dossier de cour. Il a été accusé par la SEC aux États-Unis pour «promotion frauduleuse».

 
 
 
Commentaires