/travel/destinations
Navigation
Mexique

Joyà sort de terre

Le nouveau spectacle du Cirque du soleil est en construction à Riviera Maya, au Mexique

VOY-CIRQUE DU SOLEIL-RIVIERA MAYA
LISE GUIGUÈRE/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Pour Joyà, son 20e spectacle permanent à Riviera Maya, au Mexique, le Cirque du Soleil propose une expérience mettant en scène les cinq sens.

Profitant du 39e Tianguis Turistico, un événement annuel réunissant des membres de la presse du monde entier, le Cirque du Soleil a levé le voile sur quelques détails de son prochain spectacle permanent Joyà, qui prendra l’affiche en novembre prochain, dans le cadre intime du Théâtre Cirque du Soleil à Riviera Maya. Et pour ce dernier, on promet du jamais vu.

C’est à proximité du magnifique et luxueux Grand Mayan Palace, un hôtel de Grupo Vidanta, que l’on s’affaire non seulement à monter un chapiteau, mais à créer un environnement qui permettra d’offrir aux spectateurs une expérience théâtrale et gastronomique immersive, imaginée par le metteur en scène Martin Genest et le designer culinaire Alexis Bostelmann (Grupo Vidanta).

«La première chose que Guy Laliberté me demande toujours quand je lui apporte un nouveau projet, c’est: “Quel sera le défi?”», a raconté Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque du Soleil.

Séduite et transportée par la passion qui anime Daniel Chavez Moran, fondateur de Grupo Vidanta, l’équipe du Cirque a donc concocté un spectacle totalement différent de ce qui est offert partout ailleurs dans le monde. Le spectacle de 70 minutes, Joyà, qui signifie «joyau» ou «perle» en espagnol, mêlera les arts, le théâtre et la gastronomie.

Eh oui, pour une première fois, la fantaisie du Cirque du Soleil se retrouvera également dans l’assiette. «Nous avons travaillé avec le chef du Grand Mayan Palace qui a pu avoir accès à la scénographie et aux costumes pour créer des plats spectaculaires qui se marieront parfaitement avec les thèmes abordés au cours du spectacle», a ajouté Daniel Lamarre, qui admet que Joyà est sans aucun doute le plus excitant projet et le plus intime du Cirque.

«La scénographie est une immersion dans la richesse de la culture mexicaine, mais pour une première fois, ce sera totalement intégré à l’incroyable environnement naturel du Grand Mayan Palace.»

Puisant dans l’héritage culturel mexicain, Joyà racontera l’histoire d’un alchimiste et de sa petite-fille, tous deux engagés dans une quête transformatrice pour percer les secrets de la vie. Au fil de leur périple, ils dénicheront une perle cachée au cœur de la mangrove et transmettront aux générations futures la poésie de l’amour et de la vie.

La création d’un site

C’est avec une grande fierté que Daniel Lamarre a ensuite guidé les représentants de la presse vers le site en construction duquel se dresse déjà le chapiteau. Dans l’immense espace qui lui fait face, là où l’on peut voir des grues et de la terre, se retrouveront bientôt un lac, une île, des sentiers dans la jungle, un restaurant, etc.

Les gens commenceront et termineront leur expérience à cet endroit, mais tous les numéros seront présentés sous ce chapiteau qui compte 600 sièges.

Si cette formule plaît, et il y a peu de doute que ce ne soit pas le cas, elle pourrait être exportée dans d’autres hôtels à travers le monde.

Commentaires