/investigations
Navigation
Demande d'accès à l'information

La grande noirceur au CUSM

La Loi d’accès à l’information peu respectée depuis des années dans l’établissement

Les coûts du futur hôpital
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Alors que Philippe Couillard a promis un gouvernement plus transparent, les délais et le non-respect des demandes de documents en vertu de la Loi d’accès à l’information continuent d’être monnaie courante au Centre universitaire de santé McGill.

Alors que Philippe Couillard a promis un gouvernement plus transparent, les délais et le non-respect des demandes de documents en vertu de la Loi d’accès à l’information continuent d’être monnaie courante au Centre universitaire de santé McGill.

Dernier exemple en lice, une réponse à une demande d’accès à l’information faite par le journal The Gazette il y a deux ans a été donnée seulement la semaine dernière. On y apprend notamment que l’hôpital a payé une mise de fonds de 58 814 $ en juillet 2011 pour une Bentley conduite par l’ancien directeur général, Arthur T. Porter. Son allocation pour une voiture a été augmentée de 1465 $ par mois à 1700 $ par mois pour payer sa nouvelle voiture de luxe. Auparavant, il avait droit à une Mercedes comme voiture de fonction.

Ce n’est qu’un des exemples. En voici d’autres vécus par Le Journal et ses recherchistes au cours des dernières années.

 

Commentaires