/news/health
Navigation
Santé Mentale

Les problèmes de santé mentale réduisent l’espérance de vie

Одиночество
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

OXFORD, Royaume-Uni - Les problèmes de santé mentale réduisent l’espérance de vie autant que le tabagisme et même davantage, selon une étude menée par des chercheurs britanniques.

Les graves maladies mentales peuvent réduire la vie de 10 à 20 ans, soit encore davantage que les gros fumeurs, révèle une recherche menée par une équipe de scientifiques de l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni.

Cette réduction est de l’ordre de 9 à 20 ans pour les personnes souffrant de trouble bipolaire, de 10 à 20 ans pour les schizophrènes, de 9 à 24 ans pour les individus dépendants à la drogue ou à l’alcool, et de 7 à 11 ans pour les dépressifs à répétition.

Parallèlement, les gros fumeurs voient leur espérance de vie réduite de 8 à 10 ans.

«Les personnes souffrant de maladies mentales ont des comportements à risques, en particulier en terme d’abus de drogue et d’alcool, et ils sont aussi plus susceptibles de se suicider», a souligné l’auteure principale de cette étude, Seena Fezel.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique World Psychiatry.

Commentaires