/misc
Navigation

L'usage de la corde à linge

Coup d'oeil sur cet article

Cordeàlinge-MCD Pourquoi snobe-t-on souvent les cordes à linge ici ?

Comment croire qu'il y a des endroits, un peu partout au Québec, et y compris à Montréal, où on interdit les cordes à linge? Comment penser, alors qu'on parle de plus en plus de gaspillage d'énergie, de pollution et de réchauffement de la planète, qu'on peut se retrouver, par des journées où il fait 28 degrés, à faire fonctionner une sécheuse dans une maison... où on va aussi ouvrir l'air climatiisé, si on est équipé pour le faire?

C'est le genre de réflexions qui me viennent à l'esprit chaque année, alors que, dès qu'il fait assez beau, j'étends sur ma corde ma première brassée de lavage. En prenant, je l'avoue, grand plaisir à le faire...

Et voici les autres questions et réflexions qui me passent aussi par la tête:

En Europe, les sécheuses (ou les "sèche-linge", comme on dit en France), sont loin de faire partie de l'équipement 'standard' des ménages. Il m'est arrivée à plusieurs reprises de louer des maisons ou des appartements en France. En campagne ou en ville. Et qui étaient loin d'être des taudis... Mais quand même: il y avait une laveuse (silencieuse, efficace, à la fine pointe de la technologie). Mais pas de sèche-linge. Parce que l'électricité coûte une fortune, là-bas. Et qu'il n'y a rien de plus énergivore qu'une sécheuse.

Alors, on fait sécher le linge en le suspendant. Dehors, quand il fait beau. Et sinon, ou l'hiver, à l'intérieur des maisons. Ce qui permet de rentabiliser l'énergie déjà utilisée pour le chauffage; et, aussi, d'humidifier les logements, souvent trop secs en hiver. (Alors que chez nous, on va encore utiliser de l'énergie pour faire fonctionner des humidificateurs...)

Pourquoi cette réticence, ici, à avoir (et voir) du linge à sécher ? Snobisme mal placé ? Crainte de "faire pauvre"?

Pourquoi, en voyage dans des villes de Provence, d'Espagne ou d'Italie, va-t-on s'extasier sur les cordes à linge suspendues en travers des rues, et souvent même les prendre en photos... et ne pas supporter l'idée d'en voir dans sa propre cour ou chez ses voisins ?

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous des débuts de réponses ? Étendez-vous votre linge ? En avez-vous le droit ?

Vous pourrez aussi appeler à l'émission d'Isabelle Maréchal au 98,5FM, ce matin (vendredi 23 mai), entre 11 h et 11 h 30. J'y serai sur la question : "devrait-on réhabiliter la corde à linge?"

MAJ

D'après quelques recherches rapides, il n'y aurait pas d'endroits à Montréal où la corde à linge est interdite. Sauf quelques restrictions précises: en façade des maisons, où pour raison de sécurité, près des lignes électriques, par Hydro-Québec.

 

MAJ 2 Finalement, il y a bel et bien des endroits à Montréal où la corde à linge est interdite. C'est le cas de l'Ile-des-Sœurs, à coup sûr. Et certaines villes de banlieue aussi.

24 commentaire(s)

L. Trepanier dit :
23 mai 2014 à 9 h 25 min

Petite journée tranquille au bureau?

Vincent Philippon dit :
23 mai 2014 à 10 h 15 min

moi fait 13 ans où je reste j ai enlever l`entré de la sècheuse pour instalé mon reservoir pour mon eau pcq j ai un puis et depuis j étend mon linges sur ma corde dehors et j en ais instalé une corde a linges (20 pieds) dans ma maison mobile pour seché mon linges l hivers et en aucun cas je vais les enlevé pcq ses mon mode de vie et je suis bien dans sa si mes voisins veulent pas voire mes calecons sur ma corde y`ont juste a se tourné la tete et regardé de l autre coté lollll !!!!!

France dit :
23 mai 2014 à 11 h 28 min

J'habite Val-des-monts, près de Gatineau et oui on à une belle longue corde à linge que j'utilise très souvent. Parfois nous n'avons pas le temps de faire du lavage le matin avant d'aller au travail, alors je lave par exemples, les draps ou les serviettes le soir et les mets sur la corde la linge le soir et il vont être sèches à mon retour de travail le lendemain. Je n'ai pas peur de me faire voler.

Diane L. dit :
23 mai 2014 à 11 h 35 min

JE pense que le monde est rendu trop paresseux. C'est fatiguant de mettre le linge dans un panier, aller à l'extérieur, étendre son linge et le ramener è l'intérieur lorsque sec. Beaucoup plus facile de le sortir de la laveuse et de le mettre dans la sécheuse, juste à côté de la laveuse. Aucun pas à faire. Voilà la vie d'aujourd'hui. LE linge qui èche dehors sent très bon merci. Pas besoin d'adoucisseur dans la sécheuse. Belle économie. Merci d'avoir prise le temps de me lire et bonne journée

Josée Morissette dit :
23 mai 2014 à 12 h 01 min

Personnellement j'aime pas la corde à linge car j'ai déjà eu des bestioles sur mes uniformes. Beaucoup de gens dises que ça sens bon, encore là moi je ne trouve pas, et en plus c'est vrai que c'est pas jolie :-) Bonne journée à vous tous....

Mario dit :
23 mai 2014 à 12 h 15 min

Une corde à linge pleine de linge donne de la vie à la maison. Ça sent bon, le linge est beau, parce qu'il est propre, (même s'il n'est pas "griffé", genre Lacoste), et qu'elle économie!

Nous serions très malheureux sans corde à linge à la maison.

MarieClaude dit :
23 mai 2014 à 14 h 25 min

J'adore la corde a linge ! Parcontre, je me reserve une intimité quant à nos sous-vêtements .. Eux sèchent dans la maison ;p. Tres bonne économie a faire pour les factures d'Hydro , et ce , meme si je loue. avec electricité compris .. ;+)

Robert Goudreault dit :
23 mai 2014 à 14 h 43 min

Oui mais moi je la polue moin que toi avec tous tes voyages en avion ;) sans rancune :$

Nicole dit :
23 mai 2014 à 16 h 01 min

Je n'utilisais pas la corde à linge, je trouvais que ca ne faisais pas parti du décor de ma cour. Mais j'ai eu une prise de conscience au niveau environnemental. Un peti effort, c'est tellement honteux aujourd'hui de dépenser de l'énergie inutilement.

Mado dit :
23 mai 2014 à 16 h 21 min

Oui, l'interdiction d'avoir une corde à linge est un snobisme. Je demeures à Gatineau, et comme dans plusieurs villes du Québec, ce n'est pas vraiment la ville qui interdit les cordes à linge. C'est à la discrétion des différentes compagnies propriétaires des nouveaux quartiers. Tu achètes une maison et tu peux pas décider toi-même d'avoir une corde à linge, t'as tout simplement pas le droit d'en avoir une, PARCE QUE C'EST PAS ESTHÉTIQUE.

Anne dit :
23 mai 2014 à 17 h 00 min

J'adore mes deux cordes à linge. J'accroche dehors depuis avril et le linge sent bon. L'hiver j'ai deux cordes à linge rétractable et je m'en sers continuellement. Il est rare que je vais utiliser la sécheuse. On économise ainsi l'énergie et l'hiver on humidifie la maison. Les draps sentent tellement bon lorsqu'ils arrivent de dehors c'est pas croyable. Pour celle qui avait des petites bestioles sur son linge, il suffit de secouer les vêtements avant de les plier.

Nicole dit :
23 mai 2014 à 18 h 19 min

Et savez-vous que le blanc reste plus blanc lorsque séché dehors. Ça vaut l'effort d'étendre sur la corde.

bis22 dit :
23 mai 2014 à 18 h 23 min

Non je n'étends pas mon linge sur une corde à linge. Non ce n'est pas par snobisme. Non ce n'est pas par paresse non plus. Pourquoii alors? Pour les fréquentes bestioles que je retrouvais sur mes vêtements. Quant à la supposée bonne odeur des vêtements étendus à l'extérieur c'est une légende urbaine.

Quand vous et vos coreligionnaires de l'écologie entonnez le refrain de la préservation de la planète pour justifier vos gestes, vous me faites mourir de rire. Au fait, avez-vous une voiture madame Chose? Moi non.

J-F. Couture dit :
23 mai 2014 à 20 h 40 min

Ouf! La corde à linge! Pour une fois, je vais être «personnel» et un peu «historique». Quand j'ai eu mon premier job après mes études, et ça fait un sacré bout, le premier «gros achat» que j'ai fait, ce fut une «sécheuse» pour ma mère. Quand je la voyais sortir le linge humide dehors par les grands froids de nos hivers et surtout quand je voyais ses mains rougies je me disais qu'un jour, je réglerais le problème. Ce qui fut fait.

Bien sûr qu'elle l'a utilisée la «sécheuse» mais seulement en hiver. Par temps chaud, elle préférait utiliser ses deux cordes à linge. Et ma conjointe et moi, c'est aussi ce que nous faisons: La sécheuse en hiver et la corde à linge en été.

En outre, nous utilisons aussi la corde à linge intérieure sous la forme d'un long support métallique pliable et articulé, du type européen. Et à côté du poêle à bois, nous avons installé le un petit support à serviettes à quatre branches, version moderne des anciens du même type que celui de ma grand-mère mais qui dont les branches étaient plus longues et, bien entendu, en bois alors que le nôtre est chromé.

Bref, oui nous apprécions nos «sécheuses». Et elles durent plus longtemps que nos laveuses et ce, pour des raisons évidentes. Elles ne servent que très peu.

Le seul problème avec les cordes à linge, c'est la saison de pollens. Les draps les captent et si vous avez des allergies, bonsoir les nuits passées à éternuer. Alors, on les fait sécher à l'intérieur soit sur le grand séchoir métallique ou dans la «sécheuse». Mais à part ça, Madame la Marquise, tout va très bien.

Marie L. dit :
23 mai 2014 à 21 h 14 min

Rien de plus beau que du linge séchant au soleil, se balançant sous la brise. L'étendre, y jeter un coup d'oeil aux 20 minutes, le sentir en le ramassant... c'est très sensuel pour moi.

J'adooooore laver le linge pour enfin (!) l'étendre sur la corde. Et attention. Pas étendre n'importe comment. Il y a une manière pour chaque chose, chaussettes, draps, serviettes. C'est une tante qui un jour m'a appris que bien étendre son linge est un art. Il y a une place sur la corde pour les petits morceaux et une autre pour les grands.

J'aime tellement laver pour pouvoir étendre que parfois je lave du linge propre. C'est pas écolo mais tellement thétapeuthique ;-) Dès la fin de l'hiver jusque tard en novembre, je lave plus qu'à l'habitude. Je lave, donc j'étends :-)

Une corde à linge chargée de lessive, c'est plein de vie!

jaquie pelchat dit :
23 mai 2014 à 21 h 19 min

moi j'ai toujours eu des cordes a linge,et c'est un plaisir d'étendre dehort s'il ne fait pas beau ,j'attend un autre jour pour laver afin d'étendre dehort

Marie L. dit :
23 mai 2014 à 21 h 28 min

Lavez, lavez, savez-vous savonner ? Suite et fin.

L'hiver j'étends au sous-sol et c'est mon mari qui a commencé avant moi. Les anciens propriétaires, des Portuguais, avaient installé des cordes à linge fixes dans la même grande pièce que le système de chauffage. Je les ai boudées jusqu'il y a 2 ans mais voyant que mon mari y étendait ses vêtements de travail (construction) et les ramassait, secs, moins de 2 heures après, j'ai commencé à faire de même. Pas aussi poétique que la corde à linge extérieure mais pratique.

Nous avons fait installer des cordes à linge à tous nos locataires qui apprécient beaucoup eux aussi. Tout ça, à Montréal.

Francois dit :
23 mai 2014 à 22 h 44 min

Moi aussi je suis de Gatineau (Aylmer) et le protocole d'entente qu'il y a eu avec la ville et le promoteur nous interdit la corde à linge... Même raison que Mado, non esthétique...

Bizarre en 2014 effectivement... Rien de mieux que le séchage au grand vent!

lise dit :
24 mai 2014 à 7 h 04 min

Ma corde à linge, je m'en passerais pas, et quand je déménage je m'assure de pouvoir en installer une.Ma sécheuse je l'utilise rarement. Je ne suis pas contre, mais les personnes qui utilisent des feuilles anti-statique je trouve que ça pollue l'atmosphère en plus de sentir fort. Quand je suis dehors c'est l'air que je veux respirer par le parfum de la sécheuse. Bon samedi!

Marie-Claude R. dit :
24 mai 2014 à 13 h 54 min

Aussitôt que la température me le permet, je mets tout sur mes 2 cordes à linge. Je pense que j'en donne déjà assez à Hydro Québec qui augmente souvent ses tarifs. De plus, c'est bien de faire sa part pour l'environnement!

Monique Gilbert dit :
24 mai 2014 à 20 h 38 min

Moi je suis pour la corde à linge .j'aime tellement ça que je surveille la météo pour ne laver que par beau temps et surtout lorsqu'il y a de gros vents et je vous le dit qu'ici dans ma petiteville ,il vente en maudit .mais quel bon odeur lorsque nous entrons tout ce linge .en plus Nous sauvons de l'énergie 'bravo à toutes celles qui pensent comme moi !!!!!

Marie L. dit :
24 mai 2014 à 21 h 12 min

" thérapeutique", peut-être... (21h 14 min)

honorable dit :
25 mai 2014 à 9 h 13 min

Ce qu'il faut interdire, c'est avant tout les BBQs installés à moins de 3 m du terrain voisin. Mon voisin a son BBQ à 30 cm de mon terrain. Il l'aurait mis à 0 cm, n'eut été de l'espace nécessaire pour l'ouverture du panneau supérieur de son BBQ.

Quand il met son BBQ en marche, on doit immédiatement fermer toutes les fenêtres de notre semi-détaché.

Trop de gens se comportent à Montréal comme s'ils vivaient dans le bois.

Maryse dit :
25 mai 2014 à 19 h 18 min

Bonjour,

Il y a quelques temps, ma propriétaire est venue dans notre appartement et a remarqué que nous avions quelques vêtements suspendus sur un corde à linge. Elle s'est fâchée et nous a interdit de le faire car "l'appartement n'est pas prévu pour ça" et "nous ne sommes plus au Moyen-Âge, il existe des sécheuses maintenant et il faut s'en servir". C'est sûr que la sécheuse dans la buanderie de l'immeuble est payante alors elle a tout intérêt à ce que ses locataires s'en servent. Je lui ai expliqué que quelques vêtements étant fragiles, le sèche-linge les abîme et je préfère les faire sécher à l'air. Elle n'a rien voulu entendre et m'a demandé de ne plus le faire. J'aurais certainement mieux compris son point de vue si elle m'avait donné des arguments valides mais ce n'est pas le cas. De plus, elle m'a quand même fait une grosse leçon de morale dont je me serais bien passée! Bref, j'ignorais que dans certains appartements ça pouvait être interdit et franchement, je me demande laquelle de nous deux est la plus arriérée!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.