/sports/soccer/cf-montreal
Navigation
Impact | Revolution

Dans le rôle du négligé

Coup d'oeil sur cet article

Difficile de savoir à quoi s’attendre dU match entre l’Impact et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, ce soir au Stade Saputo.

Difficile de savoir à quoi s’attendre dU match entre l’Impact et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, ce soir au Stade Saputo.

D’un côté, on a la pire équipe de la MLS, qui n’a remporté qu’un seul de ses onze premiers matchs.

De l’autre, on a la première position surprise de l’Association de l’Est, un peu comme l’Impact l’a été il y a un an.

Le Revolution s’amène à Montréal avec 23 points, quatre de mieux que le Sporting de Kansas City, mais surtout avec une séquence de sept matchs sans défaite (6-0-1).

«On est les négligés et il faut utiliser ça parce que personne ne s’attend à quelque chose même si on joue à ­domicile», a reconnu Patrice Bernier.

Mouvementée

Le Revolution possède la meilleure ­attaque dans l’Est avec 21 buts et est très dangereux en raison de sa grande ­mobilité.

«Ils ont un bon mouvement à l’attaque, surtout dans le dernier tiers. Ils jouent avec confiance en ce moment, alors il faut leur rendre la tâche difficile», a ­expliqué Frank Klopas.

Avec la défense montréalaise qui a déjà connu de meilleurs moments, Lee Nguyen (5 buts), Diego Fagundez (4) et la recrue Patrick Mullins (4) pourraient s’éclater.

«Il va falloir être très attentifs et certainement ne pas leur laisser le rythme dans le jeu», a mentionné Bernier.

En contrôle

Selon le capitaine, au-delà de l’importance d’être intense pendant 90 minutes, l’Impact devra être en contrôle.

«À nous de contrôler le ballon et de ne pas leur laisser aucune chance de croire qu’ils vont dominer le match et aller chercher trois points ou un point.»

Il ajoute qu’il ne serait pas mauvais de brasser un peu l’adversaire ce soir.

«On doit être plus physique parce qu’ils ont une équipe technique qui veut juste jouer.»

Effectif chamboulé

Avec un septième match en 25 jours, l’équipe commence à être essoufflée et Klopas n’a pas caché que ça représente un casse-tête.

«Nous allons devoir évaluer plusieurs joueurs qui ont joué six matchs en moins de trois semaines», a-t-il admis.

Après avoir pris la journée d’hier et celle d’aujourd’hui pour évaluer l’état de sa troupe, il entend déterminer son onze partant en fonction de l’état des forces.

«J’ai déjà des idées en tête, mais tout va dépendre de la récupération.»

Autre joueur désigné

Par ailleurs, croisé au BMO Field de Toronto plus tôt cette semaine, Joey ­Saputo a laissé entendre qu’un nouveau joueur désigné s’amènerait bientôt.

«Plus que jamais, je suis confiant que nous aurons un troisième joueur désigné bientôt. Je suis très confortable avec les documents que j’ai signés. Ce nouveau joueur devrait être à Montréal dans environ deux semaines et pourra se joindre à l’équipe après avoir ­complété ses tests physiques.»

Le président a toutefois refusé de confirmer l’identité du joueur, mais on peut présumer qu’il s’agit d’Ignacio Piatti, un milieu de terrain argentin que courtise l’Impact depuis longtemps.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.