/news/currentevents
Navigation
Sa fille privée de bal des finissants

Jeunesse au Soleil crée un fonds pour les finissants

L’organisme ouvre un fonds d’aide aux finissants

Stéphane Pilon
Isabelle Maher Le père de l’adolescente

Coup d'oeil sur cet article

Touchés par l’histoire de la jeune fille privée d’aller à son bal des finissants, de nombreux donateurs se sont manifestés pour offrir de payer la dette des parents à l’école. Afin de gérer l’avalanche de dons, l’organisme Jeunesse au Soleil crée un fonds spécial d’aide aux finissants.

«Je suis surpris de voir que des écoles mettent les jeunes dans cette situation parce que leurs parents éprouvent des difficultés financières», a réagi Tommy Kulczyk, directeur de Jeunesse au Soleil. Je sais qu’un bal des finissants c’est important alors on ouvre un fonds uniquement pour eux», ajoute-t-il.

De l’argent destinée aux finissants

Il est fréquent que des parents peu fortunés n’arrivent pas à s’acquitter des factures de matériel et d’activités scolaires.

Les personnes qui souhaitent venir en aide à ces familles peuvent dès maintenant le faire en s’adressant à Jeunesse au Soleil en spécifiant que l’argent est destinée au Fonds d’aide aux finissants du secondaire.

«Chaque cas sera évalué selon des critères établis et les sommes amassées seront destinées exclusivement à cette situation particulière», précise Tommy Kulczyk.

Rappelons que Stéphane, le père de la jeune fille est profondément touché par la générosité des gens qui veulent aider mais qu’il tient à payer lui même sa dette à l’école.

«Ça me fait de la peine que des enfants soient traités comme l’a été ma fille à travers le Québec. Il faut trouver un moyen de canaliser la générosité des gens», a-t-il déclaré.

 
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.