/entertainment/events
Navigation
Forts-et-Châteaux-Saint-Louis

Des trésors rendus publics

Coup d'oeil sur cet article

Bijoux, pièces de monnaie, vaisselle et objets du quotidien, témoins de la vie mondaine des gouverneurs en Nouvelle-France, seront exposés dans la crypte archéologique des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, dès juillet.

Bijoux, pièces de monnaie, vaisselle et objets du quotidien, témoins de la vie mondaine des gouverneurs en Nouvelle-France, seront exposés dans la crypte archéologique des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, dès juillet.

Issus des différentes fouilles archéologiques effectuées sous la terrasse Dufferin entre 1985 et 2010, les 125 artefacts qui seront présentés font partie de la collection de pas moins d’un million d’objets trouvés sur le site patrimonial datant de 1620.

Entreposés dans les réserves de Parcs Canada depuis des années, ces trésors historiques abandonnés entre les 17e et 19e siècles sur le site de la résidence officielle des gouverneurs français et britanniques ont été restaurés afin d’être présentés aux amateurs d’histoire et aux curieux.

«On a trouvé des artefacts plus anciens que la fondation de Québec, souligne Robert Gauvin, gestionnaire du site. On peut penser par exemple à une pièce de monnaie française qui date de 1594.»

Valeur inestimable

Bien qu’il soit plutôt difficile d’évaluer la valeur pécuniaire de chacun des artefacts, M. Gauvin est d’avis que ces objets sont très précieux.

«On parle davantage d’une valeur patrimoniale que monétaire. Ce sont des témoignages de la vie des gens qui ont habité l’un des sites les plus importants dans l’histoire du pays.»

Le montage des vitrines d’artefacts est en cours. L’exposition dans la crypte archéologique des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, sous la terrasse Dufferin, sera accessible dès la première semaine de juillet.


  • Vitrines thématiques: objets de luxe, objets ayant appartenus à des gouverneurs, etc.
  • Accessible de juillet à octobre, tous les jours, de 10 h à 18 h, pour moins de 4 $ par personne. Pour visiter ce lieu historique, se rendre au kiosque Frontenac, sur la terrasse Dufferin.
Commentaires