/entertainment/music
Navigation
Gérance de Céline Dion

Céline a un nouvel allié: Aldo Giampaolo

JDQ_Celine_ATR_09
ANNIE T ROUSSEL/ JOURNAL DE QUEB

Coup d'oeil sur cet article

À 72 ans, en rémission de son deuxième cancer, René Angélil confie ses affaires à son ami, Aldo Giampaolo. «Pour lui, c’était le temps», explique le nouveau patron de Productions Feeling, et manager associé de Céline, élevée au rang de superstar mondiale.

À 72 ans, en rémission de son deuxième cancer, René Angélil confie ses affaires à son ami, Aldo Giampaolo. «Pour lui, c’était le temps», explique le nouveau patron de Productions Feeling, et manager associé de Céline, élevée au rang de superstar mondiale.

Aldo Giampaolo, qui demeure président et chef de la direction de QMI Divertissement et Sports jusqu’au 4 juillet, raconte avoir reçu un coup de fil du célèbre impressario il y a environ deux semaines.

«Il m’a dit : «J’aimerais que quelqu’un prenne soin de toute mon organisation, de tous les détails.»

«Il est le chairman (de Productions Feeling). Mais le day to day…, il faut que quel quelqu’un prenne le jour à jour», explique M. Giampaolo, qui compare ce qui arrive au fonctionnement d’une voiture de course. «Je suis juste la gazoline dans la F1. René est le conducteur, Céline est la voiture»

«Il est très vivant»

Évidemment, le cancer de la gorge qui est revenu hanter René Angélil à la fin de 2013, peut compter parmi les raisons qui expliquent sa décision.

«René a ses bonnes et ses moins bonnes journées. Il est en rémission d’un cancer.

«Il est très vivant, dans son esprit, dans sa tête. Il aurait pu faire ça avant. C’est un gars de coeur, de détails», indique Aldo Giampaolo, en ajoutant que lui, comme Céline, ont un excellent moral.

Ce changement d’importance à la tête des Productions Feeling laisse évidemment craindre pour l’état de santé réel de René Angélil, mais Aldo Giampaolo se fait rassurant.

«Quand quelqu’un a deux cancers, qu’il est en rémission, c’est sûr qu’il n’est pas en train de courir le marathon. (…) Il n’est pas au lit. On le voit, comme il est. On ne pense pas qu’il a une maladie.»

Avant-hier, justement, Céline est remontée sur la scène du Caesars Palace pour une nouvelle série de spectacles. Pour la première fois depuis sa rémission, René Angélil comptait parmi les spectateurs. «Céline a fait un spectacle extraordinaire, confie, Aldo Giampaolo. René m’a dit que c’était l’un de ses meilleurs spectacles.»

Suite logique

Le Chef de la direction (CEO) de la compagnie Les Productions Feeling et manager associé, entrera en poste le 1er août prochain.

«Finalement, cette association n'est que la suite logique d'une grande complicité, d'amitié et de respect mutuel », a fait savoir hier René Angélil, par voie de communiqué.

«Céline Dion, c’est une compagnie, une artiste mondiale, rappelle M. Giampaolo, qui gèrera les affaires depuis Las Vegas. Je vais faire des réflexions, amener des idées. Au bout de la ligne, c’es le chairman qui va décider avec l’artiste en question.»

Le couple Dion-Angélil connaît Aldo Giampaolo depuis la fin des années 80.

«Il m’avait déjà parlé de ça il y a cinq ans, à New York, alors que j’étais pour le Cirque du Soleil, raconte M. Giamapolo. On avait été luncher, mais ça avait été comme deux chums qui se parlent.»

La continuité

Évidemment, M. Giampaolo sera appelé à travailler très étroitement avec Céline Dion.

«C’est elle qui est sur le stage. Elle a l’expérience du show-business. Elle a ses convictions, elle sait où elle sen va. (…) Ce sera la continuité d’une artiste mondiale, comme René le voit, et Céline. C’est la continuité des aventures qu’ils ont débutées.»

M. Giampaolo quittera son poste chez Québecor le 4 juillet prochain. «On a une affinité avec Québecor, moi, René, Céline», souligne-t-il, en ajoutant qu’il restera disponible pour la compagnie, si le besoin s’en fait sentir.

Sur le même sujet
Commentaires