/travel/destinations
Navigation
Voyager sans souci

Escale au Panama

Coup d'oeil sur cet article

Une liaison sans escale (quatre vols par semaine) Montréal-Panama est désormais offerte par Copa Airlines, et ce, tout au long de l’année. La situation stratégique de cet aéroport en fait une plaque tournante des Amériques et un pôle de départ pour l’ensemble des destinations (Colombie, le Pérou, le Chili, le Venezuela, le Costa Rica, l’Équateur ou le Brésil.)

Fait intéressant, Copa Airlines offre la possibilité d’une escale de 72 heures à Panama, sans frais supplémentaire (sauf les taxes d’aéroport à 40 $US).

Une belle occasion d’admirer le canal de Panama qui célèbre cette année son 100e anniversaire. Les vols incluent les repas, le vin et les spiritueux, ainsi que couvertures, oreillers et écouteurs, sans oublier une assurance médicale de 30  jours. www.copa.com

Le brésil en fête

Copa Airlines débute ses vols directs vers Panama, juste à temps pour la 20e  édition de la Coupe du monde de football de 2014 au Brésil (12 juin au 13 juillet). Pour tout savoir sur les activités entourant cet événement, voici le site officiel: https://fr.fifa.com/worldcup/

Si vous avez prévu vous rendre au Brésil, voici quelques suggestions d’endroits à ne pas rater.

  • Les magnifiques plages Copacabana et Ipanéma de Rio de Janeiro.
  • Un téléférique permet de grimper au mont Urca (396 mètres) avec ses boutiques et son jardin, puis un autre nous conduit au Pain de Sucre (850 mètres) pour jeter un regard d’aigle sur la ville, sur les plages et pour voir le Cristo Redentor (le Christ de 30 mètres longtemps considéré – 1931-2010 – comme la plus grande statue Art Deco) qui domine le Corcovado.
  • Un train électrique puis un ascenseur ou 240 marches permettent d’atteindre le Cristo Redentor.
  • La Garota de Ipanema, petit resto-bar situé au coin de la rue Presidente de Moraes et Venicius de Moraes où a été écrite la chanson La fille d’Ipanéma. L’endroit est facilement repérable grâce à la feuille de musique qui en orne la façade.
  • Copacabana Palace. Construit en 1920 et longtemps considéré comme le plus bel hôtel du monde, on y admire une galerie de portraits de célébrités y ayant résidé, dont Marlene Dietrich et Frank Sinatra. C’est à cet endroit que Fred Astaire et Ginger Rogers ont dansé pour la première fois ensemble sur Flying down to Rio.
  • La cathédrale de San Sebastian. Construite au début des années 70, elle est de forme conique, entièrement en béton, ne comporte aucune fenêtre et peut accueillir 30 000 personnes.
  • Au rocher d’Arpoador pour admirer le coucher de soleil.
  • Après Rio, la plus grande attraction touristique est Salvador de Bahia dont le centre historique (XVIIIe et XIXe) est reconnu au patrimoine de l’UNESCO. On y trouve toujours l’empreinte des Africains qui y ont été amenés pour travailler dans la canne à sucre, lors du commerce des esclaves, il y a plus de 400 ans. Situé en haut d’une immense colline, Salvador de Bahia surplombe une très belle baie et 38  îles.

Un peu plus

Les conseillers d’Expedia.ca, m’ont également fait parvenir quelques suggestions susceptibles de plaire à ceux qui ne sont pas fan de ballons. Les voici:

  • Festas Juninas. De saintes célébrations auront lieu d’un bout à l’autre du Brésil en mémoire de Saint-Antoine (13 juin), Saint-Jean (24 juin) et Saint-Pierre (29 juin). C’est à Campina Grande, au Pernambouc, qu’a lieu le plus grand festival Festa Junina du Brésil.
  • Régates de Jangadas. Festivités maritimes aux abords de la baie de Fortaleza, en juillet. Si l’aventure ne vous fait pas peur, réservez une place à bord d’une jangada, un bateau de pêcheur.
  • Festival folklorique international (du 15 au 23 août), l’un des plus importants du genre en Amérique, dans la ville de Passo Fundo.

Note: pour ceux qui ne connaissent pas Expedia.ca, il s’agit d’un site de voyage en ligne qui vous aide à trouver des vols, des locations de voitures, des réservations d’hôtels, des forfaits, des activités à destination, des croisières et des assurances voyage. Conscient de l’engouement pour le Brésil que suscitera la Coupe du monde, ils souhaitent inviter les lecteurs à profiter de leur solde d’été qui pourrait leur faire économiser 50 %.

 

Commentaires