/sports/hockey
Navigation
Hockey | Repêchage simulé

Prédire l’improbable

Plusieurs surprises pourraient marquer la séance de vendredi

Coup d'oeil sur cet article

Le Journal de Montréal a pris le pouls de huit recruteurs (cinq de ­l’Association de l’Est et trois de l’Association de l’Ouest) afin de prédire l’ordre de sélection du premier tour du repêchage de la LNH. Il y a deux certitudes avec la cuvée de 2014: elle ne passera pas à l’histoire comme l’une des plus talentueuses et il n’y a pas de consensus pour l’identité du premier de classe.

«Pour moi, il s’agit d’une des années les plus difficiles à prédire, a reconnu un recruteur de l’Ouest. Il risque d’y avoir beaucoup d’action sur le plancher de danse, je m’attends à voir plusieurs inversions de choix.»

À moins d’une transaction, un scénario toujours possible, les Panthers feront d’Aaron Ekblad le tout premier choix, vendredi, au Wells Fargo de Philadelphie.

«Les Panthers bâtiront leur défense avec Ekblad. À 18 ans, il a déjà le corps d’un homme de 25 ans», a affirmé un recruteur de l’Ouest.

Après Ekblad, plusieurs attaquants grimperont sur l’estrade avec Sam Reinhart, Sam Bennett, Leon Draisaitl et Michael Dal Colle comme plus sérieux candidats.

«Il y a cinq joueurs qui ­ressortent du lot, mais c’est difficile de dire où ils sortiront», a lancé un recruteur de l’Est.

En théorie, le Québec ne sera pas à l’honneur lors du premier tour. Seulement deux joueurs de la LHJMQ devraient entendre leur nom, soit le Danois Nikolaj Ehlers (Halifax) et le Russe Ivan Barbashev (Moncton).

Ce repêchage simulé, mieux connu sous le nom de «Mock Draft», vous servira de trousse de départ pour mieux suivre le ­repêchage.

Commentaires