/news/politics
Navigation
Délais d’Henri-IV

Le maire « flabbergasté » par les délais d’Henri-IV

Régis Labeaume promet de presser Robert Poëti

Coup d'oeil sur cet article

«Flabbergasté» et «tombé sur le derrière» en apprenant que l’élargissement de l’autoroute Henri-IV pourrait s’achever seulement en 2028, Régis Labeaume a promis de mettre de la pression sur le gouvernement du Québec pour raccourcir les délais.

«Sam Hamad (ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale) est d’accord pour dire avec moi que ça n’a aucun bon sens, a fait savoir le maire Labeaume. Ça ne se peut pas. Je rencontre d’une journée à l’autre le ministre des Transports. Inutile de vous dire que ce sera le premier item sur l’agenda.»

Pressé par l’administration Labeaume et par son collègue Sam Hamad, le ministre des Transports, Robert Poëti, promet de «faire le plus rapidement possible» dans le dossier de l’élargissement de l’autoroute Henri-IV.

À court terme, seulesdeux structures de l’autoroute, qui sont arrivées à leur fin de vie utile, seront reconstruites en prévoyant les travaux d’élargissement, qui, eux, ne commenceront pas avant 2018,selon les plus récentes prévisions du ministère.

Des règles à respecter

«Il n’y a rien que je vais faire, que les fonctionnaires vont faire, pour retarder Henri-IV», a assuré le ministre Poëti. N’empêche qu’il doit respecter une directive du Conseil du trésor mise en place en février dernier, à l’époque où le député péquiste Stéphane Bédard en était le président, et qui dicte les étapes que doivent suivre les projets majeurs.

La députée et critique péquiste aux transports, Martine Ouellet, accuse d’ailleurs M. Poëti de ne pas respecter cette directive. Plusieurs projets, dont l’élargissement de l’autoroute Henri-IV, ont été inscrits «à l’étude» dans le Plan québécois des infrastructures 2014-2024, mais n’ont pas suivi le processus, déplore Mme Ouellet.

«Êtes-vous contre l’élargissement d’Henri-IV?» lui a demandé le ministre Poëti lors de l’étude des crédits budgétaires de son ministère. «On l’a annoncé, on va le faire, on va réaliser l’élargissement d’Henri-IV», a-t-il réitéré.

– Avec la collaboration de Marc-André Gagnon

Commentaires