/news/health
Navigation
Tiques | Lyme

La maladie de Lyme se répand

La maladie de Lyme
Photo Agence QMI La tique est la principale cause de transmission de la maladie. Une fois qu’elle a mordu votre peau, il faut l’enlever avec précaution.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a eu trois fois plus de cas de maladie de Lyme l’année dernière qu’en 2012. Et il faut s’attendre à un nouveau boom cet été, préviennent les scientifiques.

«On peut dire sans trop se mouiller qu’il y aura plus de cas cette année», indique Virginie Millien, chercheuse à l’Université McGill et spécialiste de la maladie de Lyme.

Dans un rapport paru en début de semaine sur le site de Ressources naturelles Canada, les chercheurs préviennent en effet qu’il faut s’attendre à une progression des maladies liées au climat, telle que la maladie de Lyme, car leurs vecteurs gagnent du terrain vers le nord avec la hausse des températures.

Vie hypothéquée

Marie-André Soucy et Caroline Carrier font déjà les frais de la migration de la maladie vers le nord.

«Il y a 11 mois, j’avais une vie. Maintenant ma vie est hypothéquée à cause d’une bibite», souffle Mme Soucy, qui a été piquée par une tique en faisant du jardinage l’été dernier.

Vue embrouillée, engourdissements, migraine, articulations douloureuses, étourdissements... cette femme de 40 ans est parfois si malade qu’elle est incapable de se lever.

Caroline Carrier vit ce cauchemar depuis 2007. Certains jours, cette mère de famille ne peut même pas parler ou suivre une conversation, tant son cerveau est embrouillé.

Méconnaissance

Difficile à détecter et à soigner, si elle n’est pas traitée dans les trois semaines suivant la piqûre, la maladie évolue en trois phases sur plusieurs années et peut devenir chronique si la bactérie s’installe dans les organes.

«Mon médecin m’a dit que j’étais trop atteinte, qu’il ne pourrait jamais me guérir complètement», confie Mme Carrier. Comme Mme Soucy, elle reproche au système de santé de ne pas l’avoir prise en charge assez rapidement.

«Quand on parle de la maladie de Lyme, on nous rit au visage en nous disant qu’il n’y a pas de tiques porteuses au Québec, qu’elles sont aux États-Unis. Mais pensez-vous vraiment que les tiques demandent un passeport pour passer la frontière?» rage Mme Soucy.

«Il y a des médecins et des infirmières qui ne sont pas à la page», déplore Mme Millien. Elle presse la Santé publique de donner des directives précises aux médecins pour l’été qui débute.

 

Qu’est-ce que la maladie de Lyme?
La maladie de Lyme, ou Borreliose de Lyme, est une infection bactérienne transmise à l'homme par piqûre de tiques.

Outre les tiques, les mammifères domestiques (chiens, chevaux, bétail) et sauvages (écureuils, cerfs, mulots, campagnols) sont aussi des réservoirs de germes.

Comment enlever une tique
Saisir les pièces buccales de la tique (pas son corps) à l’aide d’une pince à épiler fine et pointue, puis tirez l’insecte doucement sans le tourner.
S’assurer d’avoir retiré l’intégralité de la tique.
À ne pas faire
Brûler la tique avec une allumette ou un briquet
«Suffoquer» la tique en la couvrant de vaseline ou d’huile chaude
Tenir la tique entre le pouce et l’index puis l’extraire en la tirant
Commentaires