/entertainment/stage
Navigation
Région sauvage

Perdre la boussole sur les planches

Quatre hommes s’écrasent en avion au milieu de nulle part dans la pièce Région sauvage

Région sauvage
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Ce sont quatre gars qui nous en font voir de toutes les couleurs sur la scène du Théâtre des Cascades, dans la pièce Région sauvage. Perdus en forêt après un écrasement d’avion, Roger Léger, François L’Écuyer, Martin Héroux et Jean Peticlerc vont tout simplement perdre le nord pour amuser leur public tout au long de la saison estivale.

Ce sont quatre gars qui nous en font voir de toutes les couleurs sur la scène du Théâtre des Cascades, dans la pièce Région sauvage. Perdus en forêt après un écrasement d’avion, Roger Léger, François L’Écuyer, Martin Héroux et Jean Peticlerc vont tout simplement perdre le nord pour amuser leur public tout au long de la saison estivale.

Si vous croyez que la pièce Région sauvage est un show de gars, détrompez-vous. Il plaira certes aux hommes, mais il saura séduire les femmes également. Il y a, bien sûr, la bière qui n’a pas été oubliée, comme équipement de survie et quelques histoires de femmes que l’on se raconte entre gars, mais la pièce n’est pas là. Bien au contraire!

Elle nous fait plutôt voir des hommes avec toute leur vulnérabilité, qui n’ont rien des superhéros habituels du genre. Leurs forces et davantage leurs faiblesses sont à l’avant-plan dans cette histoire riche en aventures et en rebondissements.

De l’humour hilarant

Les quatre comédiens de la distribution sont tout simplement hilarants chacun à sa façon. Quatre hommes, à la personnalité opposée, provenant de la même agence immobilière, dont le patron, deux agents d’immeubles et un avocat auront à surmonter de multiples obstacles. Pour cause, alors qu’il tentait de se rendre à un domaine dans une zone inhabitée, au milieu de nulle part, un endroit inaccessible par la route, pour une inscription immobilière, voilà qu’ils n’ont d’autres choix que de monter à bord d’un petit appareil.

Comble du malheur, l’avion s’écrasera, mais tous s’en sortiront indemnes... ou presque. Mais les malheurs ne s’arrêteront pas là. Sans GPS, ni nourriture, on devra faire preuve de créativité pour survivre.

Un aspect touchant

Si au départ les quatre collègues connaissent des différends, rapidement l’esprit de solidarité fera surface. Si bien que l’histoire deviendra touchante par moment. Mais au-delà des instants émouvants, il y aura de belles surprises musicales.

Soulignons également les efforts remarquables et ingénieux en ce qui touche la scénographie et les effets sonores pour reproduire un avion, un saut en parachute et une traversée en canot, le tout, au milieu d’une forêt où les arbres et l’arrière-scène offrent une apparence tridimensionnelle.

Loin du théâtre d’été campé dans le salon avec ses placards où l’on y cache une maîtresse, le Théâtre des Cascades offre un environnement différent et une histoire amusante pour une pause rafraîchissante au cœur de la saison estivale.


Région sauvage

À l’affiche jusqu’au 22 août au Théâtre des Cascades (Pointe-des-Cascades)

 
Commentaires