/misc
Navigation

Élections partielles fédérales et l'effet Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Ce lundi, nous avons 4 élections partielles. 2 en Ontario (Scarborough-Agincourt et Trinity-Spadina) et 2 en Alberta (Fort-McMurray-Athabasca et Macleod). Nous avons aussi un tout nouveau sondage d'Angus-Reid avec un échantillon massif de 6000 observations. Celui-ci est intéressant car Libéraux et Conservateurs y sont quasiment à égalité alors que le NPD n'est pas loin derrière. Une situation bien différente d'il y a 1 an où Justin Trudeau et son parti étaient largement en tête.

Nous avons également des sondages dans 3 de ces comtés grâce à Forum.

Les deux élections en Alberta ne devraient absolument pas causer de surprises et les Conservateurs devraient conserver les deux sièges. On parle de comtés remportés avec plus de 70% du vote en 2011.

Les deux comtés ontariens sont de loin plus intéressants. Dans Scarborough-Agincourt, le PLC y avait remporté l'une de ses rares victoires en 2011. Malgré un effet Trudeau moins important qu'après son élection, il reste que le PLC est plus élevé provincialement en Ontario qu'en 2011 (où il avait terminé 3e). Ainsi, les Libéraux se doivent de conserver ce siège. Sauf que les sondages Forum montrent une course plus serrée que ça, en grande partie due à un NPD très faible qui semble bénéficier le PCC. Les élections partielles sont généralement marquées par une abstention plus importante et plus sélective. Dans le cas présent, on peut imaginer que les électeurs néo-démocrates savent que ce comté ne peut pas être gagné et n'iront pas voter. Il reste que le PLC y est projeté gagnant tant en utilisant le modèle qu'en regardant le sondage Forum. Conclusion: victoire libérale.

La vraie course est dans Trinity-Spadina où la député sortante, Olivia Chow (femme du défunt  Jack Layton) a démissionné afin de se lancer dans la course à la mairie de Toronto. Aussi, ce comté va en fait disparaître d'ici la prochaine élection générale en raison de la nouvelle carte électorale, ce qui rend cette élection un peu étrange. Les sondages Forum donnent tous un large avance au PLC devant le NPD. Le modèle, en se basant sur les % provinciaux, a plutôt une victoire facile du NPD. Bien sûr, le modèle ne tient pas (encore) en compte le fait qu'Olivia Chow était une candidate vedette et bénéficiait d'un effet personnel. Cependant, si vous regardez l'historique des résultats dans cette circonscription, vous voyez que le NPD ne l'a pas toujours remportée facilement. Ce n'est qu'en 2011, avec l'effondrement des Libéraux, que madame Chow a vraiment gagné par une large marge.

La question est vraiment de savoir quel était l'effet Olivia Chow. Je dirais que les résultats de 2006 et 2008 sont probablement les plus révélateurs pour la situation présente. En particulier, entre 06 et 08, Olivia Chow avait perdu des votes (tout comme son parti à l'échelle de la province). Ainsi, l'effet Chow n'était pas forcément si important (avant 2011 du moins). Et les % provinciaux de 2006 et 2008 ne sont pas trop loin de ceux du sondage Angus-Reid (le NPD étan cependant plus élevé dans le sondage).

Tout ça pour dire que cette élection pourrait être très serrée. Le parti de Thomas Mulcair ne voudra pas perdre ce comté symbolique. Quant aux Libéraux, il s'agît là d'une victoire potentielle importante.

Au final, et en tenant compte que la participation est plus faible lors d'élections partielles (surtout la veille de la fête du Canada...) et que les sondages par comté sont moins fiables (souvenons-nous des sondages Forum dans Brandons-Souris qui donnaient le PLC gagnant par genre 30 points alors que ce candidat avait finalement perdu de peu), il est très difficile de faire une prédiction.

Aussi, le sondage Angus-Reid est intéressant tant au niveau national avec essentiellement une course à 3 (qui avantagerait grandement les Conservateurs) mais également au Québec. En effet, le NPD y est largement en tête (38%) alors que le PLC se retrouve à seulement 27%. Encore une fois, l'effet Trudeau est en train de diminuer rapidement. Quant au Bloc, à 19%, il est stable. L'arrivée du nouveau chef ne semble pas avoir aidé. Il faut dire que ce dernier n'est de loin pas le choix consensuel qui aiderait le Bloc a redevenir le premier parti dans la Belle Province. Je posterai sur le sujet sous peu.

1 commentaire(s)

Jamie Ahloy Dallaire dit :
29 juin 2014 à 18 h 35 min

Au-delà de l'effet Trudeau, je crois qu'il y a aussi un effet Adam Vaughan dans Trinity-Spadina. Le candidate libéral a remplacé Olivia Chow au conseil municipal en 2006 et y a été en quelque sorte un des principaux opposants de Rob Ford. C'est un candidat semi-vedette. Son adversaire néo-démocrate me semble être un très bon candidat, mais je suis certain qu'il n'a pas dutout le même niveau de "name recognition" chez les Torontois.