/travel/destinations
Navigation
Silver Spirit

Dolce Vita en croisière sur la Méditerranée

Coup d'oeil sur cet article

ISTANBUL, Turquie | Naviguer sur l’un des navires de la flotte Silversea, ce n’est pas seulement monter à bord d’un hôtel flottant pour découvrir des destinations lointaines, c’est aussi s’offrir la chance de naviguer dans le calme, le confort, le luxe et la gastronomie.

ISTANBUL, Turquie | Naviguer sur l’un des navires de la flotte Silversea, ce n’est pas seulement monter à bord d’un hôtel flottant pour découvrir des destinations lointaines, c’est aussi s’offrir la chance de naviguer dans le calme, le confort, le luxe et la gastronomie.

Sous le soleil déclinant, le Silver Spirit quitte le port de Civitavecchia (Rome). Rassemblés sur le pont ou appuyés au balcon de leur suite, les passagers jettent un dernier regard sur le fort construit par Michel Ange pour défendre Rome, puis ils regagnent l’intérieur, finissent de s’installer et entreprennent de découvrir ce que sera leur espace de vie pendant les dix prochains jours.

Un à un, les 12 ponts du navire livrent leurs secrets: vastes salons confortables, casino, boutiques, bibliothèque, spa, piscine, restaurants, salles de spectacle, espace fumeurs, salle de jeux et de réception. C’est aussi l’occasion de planifier les excursions­­ et de faire ses réservations au spa et aux restaurants.

Une fois son séjour organisé, chacun retrouve­­ ses quartiers et rencontre son butler (majordome), dont la mission sera de s’assurer que la cabine est toujours impeccable et que tous les désirs de ses hôtes sont réalisés (souliers cirés, vêtements repassés­­, champagne au frais et canapés, rappel des rendez-vous, livraison du journal de bord, remise des billets pour les excursions­­, horaires des navettes, etc.). Véritable ange gardien veillant sur notre bien-être, il devient vite indispensable.

Les passagers vont ensuite prendre leur premier repas à bord. La température se montrant clémente, nombreux sont ceux qui optent pour le Grill, le restaurant au bord de la piscine qui permet à la fois de jouir du coucher de soleil tout en faisant griller son steak et ses crevettes. Les amitiés ne s’étant pas encore nouées, les tables accueillent surtout des couples. Après le spectacle et un dernier verre au bar, c’est en silence que le Silver Spirit poursuit son périple.

Un réveil chaque fois différent

Au matin, c’est à Salerno, de petits groupes de maisons accrochées aux flancs de la falaise, que les passagers prennent leur petit-déjeuner avant de partir en autocar en direction de Pompéi, Capri, Naples ou sur la corniche amalfitaine.

Mais plusieurs préfèrent rester à bord du navire.

«En fait, à chacune de nos croisières, environ 50 % de nos passagers demeurent à bord, confirme le directeur de croisière Mike Witte. Ces derniers, libérés du stress quotidien, lézardent près de la piscine­­, lisent un roman, font une sieste, caressés par la brise du large ou optent pour le spa.»

Gina Finocchiaro, directrice des relations publiques de Silversea, confirme: «Pour beaucoup de nos clients, l’expérience de croisière à bord est plus importante que les destinations. Nous répondons aux besoins d’un voyageur cosmopolite sophis­tiqué qui aime rencontrer d’autres voyageurs, se réveiller chaque matin devant un paysage différent et se détendre tout en profitant du service personnalisé de notre personnel attentionné.»

Ce scénario se répétera à toutes les escales. Que ce soit en Sicile, dans la belle île de Santorini en Grèce ou même à Istanbul­­ où se termine cette croisière, ces passagers sont heureux de se retrouver presque seuls à bord.

Lors du cocktail réservé aux membres de la Venitian Society, le système de reconnaissance qui offre de nombreux avantages (dont d’appréciables rabais) aux habitués des croisières Silversea, on reconnaîtra plusieurs d’entre eux. Ce soir-là, un voyage sera d’ailleurs offert à un couple ayant passé plus de 350 jours en mer sur l’un des navires Silversea.

La vie à bord

Plus le temps passe et plus il devient facile­­ de comprendre pourquoi Silversea s’est souvent vu décerner le titre de meilleure compagnie de croisière de luxe. Avec aussi peu de passagers (540) sur un aussi imposant navire (36 000 tonnes), les amateurs de solitude ou de romantisme sont comblés. De plus, même si le monde des croisières s’est beaucoup démocra­tisé, cette compagnie italienne continue de miser sur le luxe et le raffinement et conserve un certain décorum (les smokings et robes longues sont encore de mise­­ lors des soirées officielles) et la qualité du service est prioritaire.

Que ce soit par le majordome ou dans les restaurants, les désirs des convives sont pris à cœur. Pas étonnant que depuis 12ans, la prestigieuse chaîne Relais & Châteaux soit associée à Silversea et y délègue­­ certains de ses grands chefs pour composer le menu du Champagne, l’un des deux restaurants (l’autre étant le Seishin) pour lesquels on exige un léger supplément. En effet, tous les navires Silversea offrent une expérience tout inclus, qui comprend souvent le vol.

Au fil des jours, des affinités se découvrent, des liens se tissent et des amitiés se nouent. Peu à peu, les tables montées pour accueillir un couple s’agrandissent pour y asseoir plusieurs convives. À l’écart, des amoureux continuent à roucouler les yeux dans les yeux avec l’impression­­ d’être seuls au monde.

À Istanbul, malgré la beauté de cette ville turque qui compte quelque 8000 ans d’histoire, c’est presque à regret que les passagers quittent le navire. Chacun fait la promesse de revenir, plusieurs ont d’ailleurs déjà pris la précaution de réserver leur prochaine croisière à bord (ce qui accorde un rabais supplémen­taire). D’un œil amusé, les croisiéristes habitués de la Venitian Society observent ce manège qu’ils connaissent bien. Ils ont compris depuis longtemps que choisir Silversea n’est pas uniquement opter pour un moyen de transport permettant de visiter plusieurs villes en un seul voyage, mais aussi s’accorder un moment de calme, une pause de luxe dans un hôtel flottant où l’art de vivre est mis à l’honneur. En un mot, c’est ça, la dolce vita…

►Ce voyage a été rendu possible grâce à Silversea.

Commentaires