/lifestyle/hangout
Navigation
L'ABC des bonnes manières

Ensemble à l’heure de pointe

Ensemble à l’heure de pointe
Illustration Johanna Reynaud

Coup d'oeil sur cet article

Les déplacements en train, métro ou autobus à l’heure de pointe révèlent beaucoup sur notre époque. Le civisme est malmené, particulièrement à l’égard des personnes handicapées ou âgées, des femmes enceintes et des personnes accompagnées de jeunes enfants ou de nourrissons. Dans le partage de l’espace réservé aux usagers des transports publics, on respecte les règles de la politesse, de la prudence et du vivre ensemble. Ce n’est pas là qu’on est seul au monde.

Les déplacements en train, métro ou autobus à l’heure de pointe révèlent beaucoup sur notre époque. Le civisme est malmené, particulièrement à l’égard des personnes handicapées ou âgées, des femmes enceintes et des personnes accompagnées de jeunes enfants ou de nourrissons. Dans le partage de l’espace réservé aux usagers des transports publics, on respecte les règles de la politesse, de la prudence et du vivre ensemble. Ce n’est pas là qu’on est seul au monde.

Attention, il fonce! Pour les usagers du métro et du train de banlieue, la prouesse consiste à atteindre la porte avec tous ses morceaux et paquets. Il s’en trouve encore pour foncer, repousser les autres et leur marcher sur les pieds. Sans déclencher de bagarre, on fait front pour bloquer leur avancée. Dans la file ou dans la foule, chacun à sa place.

Incidents en vue. On évite absolument de manger et de boire dans le métro et l’autobus, en particulier quand ces manœuvres se font au-dessus de la tête d’un autre passager. À la barre d’un poussepousse ou d’un caddie, on regarde devant soi et au sol où d’innocents pieds et chevilles doivent arriver indemnes à destination. On ne dépose pas son sac et ses paquets au sol. Ce n’est pas hygiénique quand vous les manipulez ensuite et ils sont une entrave à la circulation.

Alerte à la contagion. Craignant de contaminer leurs vis-à-vis, certains toussent en tournant la tête. Or, dans le métro, vos voisins sont devant ET autour. Reprenez donc l’habitude de tousser dans votre coude. Si vous avez toussé dans une main ou utilisé un mouchoir, évitez de contaminer ensuite les barres et poignées placées autour de vous. En tout temps, un passager prudent évitera de poser les mains nues sur ces objets.

10 commandements pour l’heure de pointe

1. On ne ralentit pas le flux de passagers.

2. On a la monnaie exacte ou son titre de passage à la main.

3. On dit bonjour au conducteur de l’autobus sans engager de conversation avec lui.

4. On n’entrave pas la fermeture des portes.

5. On avance en arrière.

6. On prend son petit enfant dans ses bras ou sur ses genoux.

7. On s’excuse après avoir bousculé un passager.

8. On murmure au téléphone, sans raconter sa vie et on réduit le volume de sa musique.

9. On n’oublie rien derrière soi, même le journal gratuit.

- Avec la collaboration spéciale de Hélène-Andrée Bizier

Commentaires