/sacchips
Navigation
Mascouche

Ils attendent 500 personnes déguisées en nains de jardin

François Tétreault et Geneviève Dagenais
Photo Le Journal de Montréal, Baptiste Zapirain François Tétreault et Geneviève Dagenais veulent battre le record pour promouvoir le marché public d’été qui se tient les samedis et dimanches à Mascouche et Terrebonne.

Coup d'oeil sur cet article

Deux citoyens de Mascouche en quête d’originalité se sont mis en tête de fracasser un record Guinness demain: rassembler au moins 500 personnes costumées en nains de jardin.

François Tétreault et Geneviève Dagenais, qui travaillent pour la Société de développement et d’animation de Mascouche (SODAM), ont eu cette idée en cherchant un moyen de promouvoir leurs marchés publics d’été, qui se déroulent les samedis à Terrebonne et le dimanche à Mascouche.

«On a vu un livre sur les nains de jardin. On a décidé que c’était le protecteur de nos jardins et de notre agriculture locale», explique très sérieusement François Tétreault, une fausse barbe sur le menton.

La SODAM espère donc lancer en fanfare son premier marché de la saison samedi midi sur l’Île-des-Moulins à Terrebonne. Le record est détenu par 478 nains de jardin anglais depuis le 18 novembre 2011.

Tenue réglementée

L’organisme vend des costumes à ceux qui souhaitent gonfler les rangs de l’armée locale des nains de jardin. Elle propose sur son site Internet des patrons pour ceux qui préfèrent se les confectionner eux-mêmes.

Car la tenue d’un nain de jardin en vue d’un Guinness, c’est très réglementé. Les hommes doivent porter une barbe (vraie ou fausse), un chapeau pointu rouge, des bottes et une tunique ou chemise colorée. Pour les femmes, le chapeau pointu rouge, la robe colorée ou fleurie, le tablier et les bottes sont de rigueur.

«Le nain de jardin est un symbole kitsch et drôle. On n’a pas peur du ridicule, on veut tous avoir l’air fou en même temps», plaisante François Tétreault en tripotant son porte-clés - en forme de nain de jardin évidemment.

Commentaires