/lifestyle/food
Navigation
Callao cantine péruvienne

Le Pérou à son meilleur !

Restaurant de la semaine le Callao
photo le journal de montréal, pierre-paul poulin

Coup d'oeil sur cet article

Callao est une ville portuaire située à proximité de Lima, la capitale du Pérou. C’est aussi depuis peu un formidable petit restaurant sur la rue Laurier à Montréal. Piloté par le créatif et talentueux chef Mario Navarrete Jr, qui a aussi les restaurants Madre sur les rues Masson et Fleury.

Callao est une ville portuaire située à proximité de Lima, la capitale du Pérou. C’est aussi depuis peu un formidable petit restaurant sur la rue Laurier à Montréal. Piloté par le créatif et talentueux chef Mario Navarrete Jr, qui a aussi les restaurants Madre sur les rues Masson et Fleury.

Laissez-vous emporter par des saveurs rafraîchissantes et originales du Callao. C’est délicieux!

Style de restaurant

Le chef Navarrete Jr qui dirigeait jadis, dans le même local, le restaurant Raza, veut une vie plus calme et moins stressante, me dit-il à la fin du repas. «Pour cela, il fallait que je change le menu, la formule de l’ancien Raza pour exprimer la cuisine du Pérou de ma grand-mère, mais façon 2014.» Il a bien fait, le résultat est très concluant et d’ailleurs, je ne suis pas certain que nous y perdions au change puisque nous avons eu un très bon repas.

Décor

Le local est petit, quelques tables aussi sur une petite terrasse, un mini comptoir pour quelques personnes. Un petit espace donc tout de blanc vêtu, quelques points de décoration ici et là et une projection d’images. Non seulement ce sont des plats que le chef vous propose, mais aussi des images de lieux de Callao, de Lima, de pêche aussi.

Ambiance : 

Calme, paisible, on peut se parler dans un environnement serein. Que ça fait du bien de temps en temps de relaxer et de communier avec les couleurs et les saveurs d’une belle cuisine.

Clientèle :

Des couples pour la majorité, mais je fus heureux de voir une grande famille avec les enfants qui mangeaient de tout. Ça fait plaisir au chef en moi qui ne voit pas de parents demander des nouilles et du jambon pour les petits au restaurant, ça fait changement. (Fallait que je le dise!)

Le repas :

Évidemment, il fallait absolument que je prenne le ceviche, le classique de la maison. Poisson blanc, jus de lime, oignons parfaitement marinés, piment rocoto, morceaux de pomme de terre sucrée en purée et des petites tomates confites. Un délice. Mon invitée se régale et me laisse y goûter uniquement si je n’en reprends pas trop, c’est tout dire. Gourmandise, quand tu nous tiens. Anticucho de poulpe, purée de haricots noirs, poudre d’huile d’olive, aïoli de betterave. Une réalisation bien originale, mais tellement savoureuse. Même la poudre d’huile d’olive (un peu de moléculaire svp) est savoureuse, faut le faire. Bref, une bien belle découverte. Je conseillerais aux futurs clients de goûter tous les ingrédients séparément, pour savourer les différentes saveurs, puis de faire ses petits mélanges et assemblages gustatifs. Il y a beaucoup de travail dans chaque assiette, beaucoup de soin dans les présentations artistiques et évidemment, c’est un peu long. D’ailleurs, cela m’inquiète un peu lorsque le restaurant sera au maximum de sa capacité. Bref, ne boudons pas notre plaisir. Saumon poêlé aguadito, donc, un saumon poêlé sur un fumet de poisson. Bière et coriandre, légumes racines, pois verts et fèves vertes. Les légumes sont parfaitement cuits, c’est savoureux, bien assaisonné. Un beau et bon plat.

Onglet de bœuf, à la Lomo à la Saltado. Idéalement cuit, saignant, coupé en petites tranches, oignon rouge, tomate sautée, sauce soya, très peu salée. Bravo! Pommes de terre et œuf frit. Encore une fois, beaucoup de travail dans l’assiette et c’est parfaitement réalisé, la viande est superbe. Pour conclure, deux desserts seulement au choix, mais qui là, encore une fois, sont impeccables. Une mousse de maïs réinterprétée avec douceur, crème de citron, sorbet ananas, pomme marinée aux épices. Divin. Et un extraordinaire dessert qui fera date, un pouding au quinoa (comme un riz au lait) avec une ganache au chocolat et un croquant de quinoa, crème à la vanille. Formidable.

Le service :

Accueil et service adorables.

Carte des vins :

De belles découvertes, comme ce muscadet plein d’élégance.

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.