/news
Navigation
FEQ

Initiative écoresponsable

Le Festival d’été de Québec veut compenser ses émissions de gaz à effet de serre

Coup d'oeil sur cet article

Le Festival d’été de Québec (FEQ) ajoute cette année une initiative à son plan écoresponsable en devenant carboneutre.

«Les artistes qui viennent performer à Québec arrivent en camion, en autobus ou en avion, donc ça émet inévitablement des gaz à effet de serre, explique Sophie Gagnon, vice-présidente du conseil d’administration du FEQ. Après les 11 jours de festivité, on va faire un bilan de nos émissions polluantes et on va acheter des crédits-carbone qui seront investis dans un projet de reboisement, au Québec.»

Des canettes

Cette mesure de carboneutralité s’ajoute aux actions écoresponsables que le FEQ a mises en place au cours des dernières années, comme le remplacement des verres de bière en plastique par des canettes.

L’organisation incite également les festivaliers à se rendre sur les sites à bord des autobus du Réseau de transport de la Capitale ou encore à vélo.

D’ailleurs, un immense stationnement à vélo est mis à la disposition du public à la Place George V.

Pendant les 11 jours du Festival, un centre de tri temporaire est campé près des plaines d’Abraham. Les employés de l’entreprise Écologistik s’affairent, 24 heures sur 24, à trier les déchets dans des conteneurs dédiés aux matières recyclables et au compostage.

Une nécessité

«Il y a beaucoup de monde qui circule sur nos sites pendant le Festival, donc on n’a pas le choix de devenir un citoyen corporatif par rapport à la communauté, a lancé le directeur général de l’organisation, Daniel Gélinas. Ça fait partie de notre responsabilité comme entreprise.»

Commentaires